"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wild
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

samedi 25 février 2017

Les gardiennes de l'aube - Tome 1 : Rose, la lutte contre le destin. Auteure : Virginie Carré-Lapresad


Résumé : Après la mort brutale de ma mère, je me retrouve avec un père absent et une grand-mère despotique. Mais je dois faire face à bien pire : Lilith et sa vengeance séculaire. Cette créature traque les aînées de notre famille et nous élimine sans vergogne. Je veux savoir pourquoi et croire que rien n'est écrit. Plusieurs choix s'offrent maintenant à moi : provoquer ma destinée ou la subir. Je suis Rose, Gardienne de l'humanité. Héritière d'un lourd secret depuis longtemps oublié. Voici mon histoire.



Je tiens à remercier les Editions La Plume et le Parchemin pour ce Service Presse et pour leur confiance.


💕 Editions La Plume et le Parchemin
💕 Sortie le 21 janvier 2017
💕 Lien Amazon cliquez ici
💕 Bit-Lit / Romance


#Mon avis

Dès l'épilogue on est immédiatement mis dans l'ambiance. une scène qui retient toute notre attention et qui donne un aperçu de l'univers imaginaire de l'auteure, un univers qui m'a captivé et fasciné, et qui m'a fait vivre une lecture passionnante.

Pourtant en lisant le premier chapitre je me suis faîte une frayeur. En voyant l'auteure se noyer dans des descriptions trop détaillées et en faisant défiler les scènes avec "précipitation", j'avoue avoir eu peur de ne pas aimer ce style d'écriture. Mais au fur et à mesure, après seulement 3 chapitres, le rythme ralenti, l'histoire se pose et commence à nous ensorceler progressivement.

"Les gardiennes de l'aube" va nous projeter au milieu de divinités, de clés de l'humanité, de champs de force céléste. Je pense que les amoureux du genre vont trouver leur bonheur à travers cette histoire.
Depuis des siècles, de génération en génération, une lignée de femme subit la malédiction de Lilith, implacable ennemie de la descendance de Eve. Lilith vient prendre la vie de ces femmes de manières cruelles et sans humanité quelques années après qu'elles aient donné la vie. La malédiction veut que cette descendance ne mette au monde que des filles, et si un garçon vient à naître celui-ci, décède quasiment aussitôt. Ce fléau prendra fin lorsque "L'élue" naîtra.
Cet être parfait pourra enfin détruire Lilith, cette femme démon possédée par la vengeance et par la haine qui prend un malin plaisir à torturer ces femmes. 
Entrez dans l'univers de Rose, un univers où elle va devoir faire des choix et faire fasse à sa destinée. 

Cette histoire à un style de narration peu commun, en tout cas pour moi.
Entre troisième et première personne, l'auteure jongle avec les points de vue des personnages pour nous permettre de mieux nous imprégner de l'ambiance de ce monde.
Une ambiance parfois assez étrange et oppressante car l'ombre de Lilith n'est jamais loin au-dessus de Rose et à tout moment elle peut surgir.  
Rose doit également faire face à toutes les contraintes de l'époque, car petite précision l'histoire se déroule au XIXe siècle. Cette époque est rude pour les gens, la nourriture et l'argent manquent et très souvent les jeunes femmes doivent se marier avec de bon parti pour permettre à leurs familles de survivrent. Et c'est dans cette situation que Rose se trouve, mais son côté rebelle et libre est en total contradiction avec cette coutume, ce qui va créer des conflits au sein de sa famille.

Je pense vous en avoir assez dit concernant le déroulement de l'histoire mais tout ce que je vous ai raconté ne sont que des bases. Plus les pages défilent plus l'auteure nous surprend et c'est avec une boule au ventre que j'appréhendais le destin de Rose.

Magie, créatures étranges, esprits protecteurs, créatures diaboliques et romance ; tous ces éléments font parti intégrante du récit et nous emmène dans un univers irréel où une femme va devoir se battre pour l'avenir de sa descendance.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire