"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wild
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

mardi 23 mai 2017

Darkness. Auteure : Mel Cyland


Résumé : Margaux, docteur en ophtalmologie, a une seule obsession : s’approprier les travaux de recherches inédits sur la greffe de cornée d’un confrère, le Docteur Martel. 

Ainsi, elle espère pouvoir sauver son fils, atteint d’une maladie oculaire très rare : l’aniridie.

Les yeux de son enfant n’ont pas d’iris et l’enferment à tout jamais dans les ténèbres. 
Cependant, la relation intime du docteur Orwell avec Éléonore, une jeune patiente aveugle, va occulter le désir de guérison, pour sublimer l’exercice machiavélique de la chirurgie.

Et ce ne sont pas les rencontres de femmes atypiques qui vont aider celle-ci à sortir des affres du vice.
Mais cette maman est prête à tout, pour qu’un jour, son petit Willy la regarde enfin dans les yeux.



Je tiens à remercier Lips&Roll Editions pour ce Service Presse et pour leur confiance.


💕 Lips&Roll Editions Collection 
💕 Sortie le 17 mai 2017
💕 Format Kindle : cliquez ici ; Format Kobo : cliquez ici ; Format papier : cliquez ici
💕 Thriller - Suspens



#Mon avis

Dès le prologue l'auteure nous plonge dans une ambiance qui donne froid dans le dos. 
Nous sommes transportés en 1890 dans un asile psychiatrique au milieu du sang et de la folie.
Margaux répète en boucle dans ses pensées
 "Pardonne-moi mon petit Willy, je l'ai fait pour toi mon amour". 
Une phrase qui, pour nous lecteurs, n'a pas encore de sens mais qui a le don de retenir toute notre attention car ces quelques mots contiennent l'origine de cette histoire où le suspens est à son comble.

Chapitre 1 - Bond d'un an en arrière dans le passé, un retour aux origines de toute cette folie et de toutes les questions que l'on a pu se poser en lisant les quelques pages du prologue.

Nous voici donc en 1889, dans les pensées de Margaux, une des premières femmes ophtalmologues de son pays. A cette époque les préjugés sont nombreux sur les femmes qui exercent la médecine et Margaux n'échappe pas à la règle. Elle a du mal à trouver un lieu où exercer sa spécialité librement et sans barrière.

Mère célibataire d'un fils de 4 ans, la seule préoccupation de Margaux à ce jour est de découvrir comment guérir son enfant de la maladie qui fait que ses yeux n'ont pas d'iris. Il ne voit donc rien.
La volonté de Margaux pour sauver son fils va la conduire tout droit sur le chemin de Charles Martel, Ophtalmologiste aux idées incongrus et non-conventionnelles.
A partir de là Mel Cyland nous transporte dans un tourbillon des plus intriguant où cela va être quasi impossible de deviner ce qui va se dérouler entre cette rencontre et tout le sang qui va être versé un an après dans cet asile psychiatrique.

Entre paranoïa et réalité, espoir et échec, meurtre et disparition.... tout était confus dans l'esprit de Margaux et le récit est tellement bien mené qu'à aucun moment je n'aurais pu deviner ce qui se tramer derrière le dos de cette maman obsédée par la guérison de son fils. Margaux est tellement obsédée que tous ses gestes, toutes ses actions sont réalisés dans le seul but de faire avancer ses recherches pour vaincre cette maladie. Et elle va être amené à être sans cœur devant certaines situation voir même à réaliser des actes immoraux.

Tout au long du récit l'auteure nous transporte avec fascination dans une atmosphère sombre, morbide et froide. L'ambiance est assez particulière mais dans le bon sens et cela va ravir les lecteurs -lectrices - qui apprécie ce genre littéraire. 
Si vous recherchez de l'érotisme, sachez que les scènes sont vraiment très rares et de mon point de vue si il n'y en avait pas eu du tout cela ne m'aurais absolument pas gênée. La trame de l'histoire est dirigée dans le sens où la curiosité et l'appréhension atteignent leur maximum. Personnellement l'auteure m'a épaté, mais je suis fière de moi car j'avais un petit doute sur une situation, au fil des pages mon doute commençait à s'envoler et au final je ne me suis pas trompée 😉


"Darkness" est une histoire où chaque détails à son importance et où il vaut mieux ne faire confiance à personne.

N'hésitez pas, venez découvrir tous les mystères que cache ce roman!

.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire