"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wild
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

lundi 10 juillet 2017

Diary of Rebirth. Auteure : Bridget Page ( Chronique sur l'intégral de la saga)


Résumé Tome 1 : Annabelle Maury a vécu l’innommable. Cloîtrée dans son monde, peuplé de cauchemars, elle n’attend plus rien de la vie. D'autant que ses agresseurs rôdent toujours...

Greg Delcourt est un homme désabusé. Il a perdu confiance en l’être humain, et surtout en l’amour. Il s’étourdit dans les relations d’un soir, se refusant à ressentir le moindre sentiment.

Ces deux êtres torturés, fuyant le monde et ses dangers, vont pourtant se rencontrer et s'apprivoiser.

Greg saura-t-il lui redonner gout à la vie et la sauver de ceux qui lui veulent du mal ?

Annabelle pourra-t-elle lui rendre ce qu'il pense avoir définitivement perdu : son cœur et son âme ? 

Laissez-vous enivrer par leur histoire, celle qu'ils vous content, à tour de rôle. L'histoire bouleversante d'une renaissance et d'une rédemption.

Entre romance et thriller, Bridget PAGE nous entraîne au cœur de la palette des sentiments humains, des plus vils aux plus purs.





Je tiens à remercier Bridget Page pour ce Service Presse et pour sa confiance.


💕 Auto-édition
💕 Tome 1 Apprivoiser sortie le 20 décembre 2015 - lien d'achat : cliquez ici
💕 Tome 2 Chérir sortie le 20 janvier 2016 - lien d'achat : cliquez ici
💕 Tome 3 Résister sortie le 11 avril 2016 - lien d'achat : cliquez ici
💕 Dark Romance



#Mon avis

A travers cette chronique je vais vous faire part de mon ressenti global sur la trilogie "Diary of Rebirth" de Bridget page.

Certaines connaissent cette auteure grâce à sa saga poignante "Sur la ligne". "Diary of Rebirh" est en fait la première histoire de Bridget Page et wahou quelle histoire.
Si j'avais su que cette trilogie renfermée un tel récit, une Dark Romance à l'état pure avec des héros brisés et des psychopathes qui font froid dans le dos je l'aurais commencé bien avant!!

Pour ne pas spoiler, ce qui serait dommage, je vais vous parler un peu du début de l'histoire et ensuite je vous parlerais surtout de sa globalité et de mon ressenti face à cette lecture qui m'a fait vivre quelque chose d'inattendu et d'assez fort!
Attention aux âmes sensibles, vous allez être plongé dans une Dark Romance que vous risquez de ne pas oublier.

Annabelle Maury a 22 ans. Il y a cinq ans elle a vécu l'enfer.
Un enfer qui même après toutes ces années n'a toujours pas prit fin. Sa famille a explosé, le monde s'est éloigné d'elle, son esprit et son âme sont à jamais torturés et perdus.
Victime de violence qui l'ont touchés physiquement et psychologiquement, Annabelle a vécu un véritable calvaire qui a duré quatre jours. Des jours sans fin où son destin était scellé et quand vous allez découvrir les épreuves qu'elle a traversé je vous conseil d'avoir le cœur bien accroché.

Depuis ses 17 ans Annabelle reste donc cloîtrée chez elle, s'isolant du monde extérieur où tout espoir de revivre un jour normalement est exclu.
4 ans, 3 mois et 22 jours où elle n'a pas posé le pied en dehors de sa maison, laissant les ténèbres la torturer encore et encore.
Jusqu'au jour où on vient lui offrir ce qui se rapproche le plus d'une nouvelle chance.
Jusqu'au jour où Annabelle va croiser la route  de Greg.

Greg, 28 ans, PDG d'une grande société et également à ses heures perdues un homme à femme. Il les collectionnent, il aime être souvent en très bonne compagnie et il ne s'en cache pas. Don juan ou salop, au choix. Pour ma part j'aurais bien choisi la seconde option. Je ne l'ai pas aimé du tout au début, son niveau d'arrogance atteint des sommets et il a une très (trop) grande confiance en lui. Greg est un chasseur, il choisit ses proies, les attirent à lui puis les jettent sans se retourner.
Mais quelques chose d'inhabituel va se passer quand il va se retrouver en présence de Annabelle. L'aura de la jeune femme a quelque chose de spéciale et Greg compte bien l'approcher coûte que coûte.

Dès le début Bridget Page m'a frappé avec ses mots pénétrants pour sont là pour nous projeter efficacement dans son univers.
Elle expose tellement bien le mal être de Annabelle que c'est impossible de ne pas être prise d'empathie. Par moment j'ai cru que mon petit cœur n'y survivrait pas! Être plongé dans les pensées de Annabelle c'est découvrir les démons qui la hantent nuit et jour, parfois elle n'arrive même plus à faire la différence entre ses souvenirs et le présent ce qui fait naître des crises d'angoisses assez impressionnantes et incontrôlables.
Malheureusement ses démons sont toujours là quelque part, tapis dans l'ombre et, au fond d'elle, Annabelle sait qu'un jour ils viendront reprendre se qu'ils désirent : son corps et sa vie.

La trilogie va être abordée de plusieurs points de vue. Que ce soit des personnages bienveillants ou bien d'autres qui ne veulent faire que du mal autour d'eux, l'auteure a su jongler avec brio avec ces différentes pensées.

L'auteure va progressivement créer un lien entre ses deux héros, un lien qui va provoquer des sensations à la fois douloureuses et heureuses, par moment tout espoir d'une évolution va disparaître pour enfin réapparaître et c'est dans ces moment que j'ai pu enfin respirer.
Niveau émotions vous n'allez pas être déçu, Bridget Page n'est pas tendre avec ses personnages, de multiples épreuves les attendent et la mort n'est jamais très loin.


Si je devais trouver deux adjectifs pour définir cette saga je dirais Noirceur et Douceur. Un duo qui se marie pour dévoiler un récit des plus percutants où la lumière et les ténèbres se livrent un combat sans merci.
Annabelle est au milieu de ce combat, et sa destinée va dépendre uniquement du vainqueur...

De l'érotisme sensuelle et enivrant vient également se joindre au récit. Lorsque le plaisir est à son apogée, on en viendrait presque a en oublier ce qui ce passe autour de Greg et Annabelle, mais l'auteure nous ramène bien assez vite sur terre en poursuivant son histoire et en nous poussant toujours un peu plus vers une incertitude face à l'avenir de ses protagonistes.

Pour un premier ouvrage, j'ai trouvé que l'écriture de Bridget Page était quasi parfaite, et je suis sincère. Les émotions sont là, elle a su gérer l'aspect psychologique de ses personnages sans fausses notes ce qui n'est pas toujours évident lorsque l'on s'attaque à l'univers de la Dark Romance, surtout dans les situations dans lesquelles l'auteure s'aventure.

Si vous avez un doute sur cette saga je ne dirais qu'une chose : FONCEZ!!!!! Plongez dans une romance pas comme les autres, où l'érotisme et le suspens se mêlent, où des démons passés et présents ne sont jamais loin, où la confiance et l'espoir sont des sentiments importants et où on espère que l'amour arrivera à faire disparaître cette horrible noirceur qui peut surgir à tout moment provoquant des dégâts irréversibles.

3 tomes, 3 étapes d'une vie qui vont peut-être donner naissance à une résurrection....ou deux.



💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖

Elle a cent fois raison. Je n'ai fait que penser à la mettre dans mon lit, dès le premier jour, et quand j'ai réalisé que ça serait impossible, je me suis conduit comme le dernier des crétins.

- Annabelle, je reconnais que mon comportement n'a pas été très... adéquat.

- Adéquat? Tu plaisantes, j'espère? Tu m'as transformé en princesse de contes de fées, pour m'amadouer, puis tu m'as abandonnée au milieu de la foule pour aller cueillir la première fille venue. Tu as scrupuleusement veillé à ce que je ne rate rien du spectacle, à ce que je voie parfaitement o tu l'emmenais, que la porte serait ouverte et tu l'as...

- Culbutée?

Elle me regarde en rougissant. Le simple verbe "culbuter" la met dans un émoi incroyable. Qui se trouble pour un tel mot, à vingt-deux ans de nos jour?

- Tu l'as... culbutée en sachant très bien que j'assisterais au spectacle et, pour finir, tu t'es présenté à moi, totalement nu, me mettant quasiment au défi de me joindre à vous! Non en effet, ce n'était pas "adéquat".

- Tu m'as regardé, Annabelle. Tu as détaillé chaque centimètre carré de mon anatomie. Peux-tu me dire, en me regardant dans les yeux, que tu as détesté ce que tu as vu?

- Le problème n'est pas là...

- Réponds à la question, lui dis-je fermement.

Elle semble totalement désemparée. Une fois de plus, je vais trop loin. Une fois encore, je la pousse dans ses retranchements. Elle rougit davantage, et je trouve cela adorable et émouvant. Une vierge rougissante. Sauf qu'elle m'a dit ne pas l'être. Alors qu'est-ce qui motive cet émoi?
Elle balbutie quelques mots incompréhensibles et tente d'échapper à mes mains. Enroulant mes doigts autour de sa nuque, je raffermis ma prise et rapproche son visage du mien, ne lâchant pas son regard un seul instant. Je lui dis d'une voix très douce :
- Réponds juste à ma question. Sois honnête, tu peux faire ça?

Elle me dévisage. Elle voudrait être honnête, je le sens. Elle me jauge, se demandant où est le piège. Et puis elle répond :
- Je ne ressens que de la peur et du dégoût face au corps d'un homme, Greg.

- Explique-moi pourquoi?

Mon ton reste doux comme du velours, je veux la mettre en confiance. Mais ses démons intérieurs luttent farouchement contre le désir, que je sens pointer au fond d'elle, de lâcher un peu de la pression qui pèse sur ses épaules depuis un temps ans doute infini.

- Quoi que tu aies à me dire; je te promets de ne pas me moquer. Je te promets de ne pas te juger. ce genre de chose n'arrivera plus.

- Elle hésite longuement, baisse les yeux, laisse échapper une fine larme, choisit de me faire confiance et lâche, lentement, en pesant chacun de ses mots.

- Le peu d'expérience que j'ai des hommes m'a montré que l'usage qu'ils font de leur corps est purement bestial, que leur seul objectif est d'avilir, de faire souffrir, de torturer les femmes, pour le seul aboutissement de leur plaisir animal. La majorité des femmes voient de la beauté dans le corps d'un homme ; moi je n'y vois qu'une bête prête à me déchiqueter. Je ne vois que de la sueur et des larmes. Et si, je l'imagine, les femmes s'extasient sur ton...

- ... sexe?

- ... sur ton sexe, moi je ne vois rien d'autre qu'une arme dont le but est de provoquer douleur et humiliation.

Elle expire subitement, comme si elle avait dit tout cela en apnée, ce qui est probablement le cas.

Sa vision des hommes est totalement altérée, et pour cause. Ce que je me refuse à envisager depuis quelques jours, cette hypothèse que je préfère ignorer pour ne pas lui donner corps, est hélas une vérité.
Le combat que mène Annabelle est un combat qui me dépasse. Je dois me rendre à l'évidence, mon père avait raison, je suis très exactement le contraire de l'homme qui pourra lui rendre vie. Qui que soit l'enfoiré qui lui a fait ça, je suis certainement plus proche de lui que du preux chevalier que la délivrera de ses démons.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire