"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wild
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

samedi 5 août 2017

Ange contre démon. Auteur : Théo Kosma


Résumé : 

États-Unis. Sandrine se trouve à l'étage d'un condamné à mort. Que fait-elle ici et qu'est-elle venue chercher ?


Lucas Downest est un monstre. Au fond de sa cellule, il ne lui reste plus qu’une nuit à vivre : demain matin, il sera exécuté.
Tueur en série, brute sexuelle, il laisse derrière lui un flot de haine à son égard.
Une nuée de fantasmes également.

De premier abord, Sandrine, jeune infirmière aussi sexy que mystérieuse, pourrait ressembler à l'une de ces groupies un peu allumées, fascinées par les hommes commettant d'abominables crimes. Il n'en est rien. Néanmoins, ses intentions physiques à l'égard de Lucas sont très claires. La nuit sera chaude...

Même la pire des crapules peut connaître la rédemption. 
Pour qui veut y croire, tout est possible jusqu’au dernier instant de vie. Et notre héroïne d'un soir va proposer à Lucas de connaître les instants les plus incroyables de son existence.

Pour le sauver des flammes de l’enfer, la jeune fille semble prête à tout. Vraiment tout.


Pourquoi ? C’est la question que l’inspectrice Lou Billberg se posera plus d’une fois. 
La réponse pourrait être encore plus inattendue que tout ce que Lou a vu au cours de sa longue carrière.





Je tiens à remercier Théo Kosma pour ce Service Presse et pour sa confiance.


💕 Auto-édition
💕 Sortie le 15 mars 2014
💕 Lien Amazon : cliquez ici / Lien Kobo : cliquez ici / Lien Google Play : cliquez ici
💕 Érotique



#Mon avis

Lucas est un prisonnier atteint d'une folie qu'il contrôle avec soin. Tous ses faits et gestes il les calcule ; même les fois où l'hystérie s'empare de lui. Cette nuit est la dernière, condamné à mort pour ses effroyables crimes, demain matin il sera pendu comme il l'a choisi.

Une visite imprévue va venir bouleverser la dernière nuit du prisonnier, une visite qui va le troubler et il a du mal à cerner son étrange visiteuse. 
Vient-elle le voir car elle fantasme sur un meurtrier?
 Ou bien pour l'aider à ce débarrasser du diable qui habite Lucas?
Un désir morbide ou bien un souhait d'amener un homme à la rédemption?
Difficile à deviner.....


Théo Kosma dresse dans un premier temps les murs de son histoire en mettant en avant la psychologie de son personnage masculin, montrant sa monstruosité que seul un démon pourrait avoir. Cet auteur n'est pas qu'un auteur de nouvelles érotiques, cela fait maintenant plusieurs fois que je me plonge dans son univers et j'ai remarqué qu'il avait beaucoup de talent pour mettre en scène ses histoires certes pas très longues mais bien construites. J'apprécie beaucoup sa plume, le côté passionné et tendre qu'il met dans ses récit, mais là j'ai été agréablement surprise car je me suis rendu compte que Théo Kosma savait gérer un érotisme plutôt sensuel autant qu'un érotisme beaucoup plus dark et brutal.
Je pense que la marque de fabrique de l'auteure est d’inclure en toute circonstance dans ses ouvrages des moments véritablement enivrants, des moments de pur érotisme où seul le véritable plaisir est toléré.

Le côté érotique de cette histoire va donc être à double face. Dérangeant, voir même dégradant puis il revient avec un côté plus voluptueux où le simple plaisir des corps à toute sa place.
A mi-chemin entre un désir tordu et cruel et un éveil des sens inédit.

"Ange contre démon" est un récit parmi tant d'autre qui constitue l'univers de Théo Kosma. Pour tout découvrir, n'hésitez pas à venir visiter son site internet : https://plume-interdite.com/les-livres/




💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖

La jeune fille subissait tout, comme on affronte avec courage une tornade déchaînée. Peu à peu, Downest se rendait compte que son excitation s'amenuisait bien plus vite que de coutume. Pourtant, il avait là une superbe fille à disposition. Pourtant, il pouvait en faire tout ce qu'il désirait. Mais la malmener ainsi avait quelque chose de lassant. Ce type de scènes, l'avait fait vivre bien des fois à bien des femmes. Il n' s'était jusqu'à lors jamais ennuyé de ce côté répétitif. Là, déjà il commençait à la pénétrer de façon plus banale, presque machinale, moins sauvage. La petite était intelligente, nul doute qu'elle s'en apercevait. Il ne voulait pas perdre la face. Oui mais seulement que faire. La frapper, la torturer? Elle se laisserait tout autant faire, et ne ferait rien d'autre que de continuer à endurer avec courage. L'homme se sentait perdu. La relevant, il la jeta sur le lit. Peut-être que l'attacher lui ferait peur? Les lanières du lit-camisole semblaient là pour ça.

- Vous ne comprenez toujours pas? La violence ne mène à rien. On croit qu'elle satisfait, mais elle rend toujours plus malheureux. Vous vous êtes imposé tout ce malheur toute votre vie. Pourquoi?

- Je veux pas t'entendre. Je veux entendre que tes cris.

- Mais à quoi ça vous avancera. Ça ne vous fait même pas plaisir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire