"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wilde
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

samedi 21 octobre 2017

Envole-moi - L'intégrale. Auteure : Nora Davy



Résumé : Nickie s’ennuie dans la vie et rêve d’horizons lointains, un comble pour une hôtesse de l’air ! En répondant à une petite annonce, elle ne s’attendait pas à se retrouver employée pour une luxueuse compagnie privée, dirigée par Alexis Cooper, un patron aussi têtu qu’irrésistible ! Ils s’attirent autant qu’ils se détestent… Mais Nickie n’est pas prête à renoncer à sa liberté ; celui qui lui coupera les ailes n’est pas encore né !
Jusqu’où ira-t-elle pour se préserver ? Jusqu’à renoncer au grand amour ?




Je tiens à remercier les Editions Addictives pour ce Service Presse et pour leur confiance.


💕 Editions Addictives - Collection "LUV"
💕 Sortie le 03 octobre 2017
💕 Lien Amazon : cliquez ici / Lien Kobo : cliquez ici
💕 Romance contemporaine



#Mon avis

Quelle belle surprise en ouvrant ce livre! Dans ce roman ce n'est pas une histoire qui va être mise en avant mais deux! Oui oui, deux histoires en une, le résumé ne nous parle que de deux protagonistes, une hôtesse de l'air et son patron, mais en fait ce n'est pas tout! En vérité ce sont trois points de vue qui vont être abordés et qui vont nous transporter dans deux romances bien distinctes, l'une commencera plus intensément que l'autre mais toutes les deux m'ont fait vivre une excellente et rafraîchissante lecture.


Compagnie aérienne internationale recherche personnel navigant commercial parfaitement bilingue anglais/français 
pour clientèle de luxe. Poste basé à New York, USA. 
Disponibilité totale, de jour et de nuit. Rémunération très attractive, déplacement à New York pris en charge par le recruteur.


Tout commence par cette annonce, puis un par un les personnages nous sont présentés.
Nicky est une jeune femme pétillante et sûr d'elle qui espère, grâce à cette annonce, pouvoir encore plus profiter de son métier d'hôtesse de l'air qu'elle affectionne.
Mike, lui, profite à fond de la vie et de ses charmes. En un sourire sa fossette se dévoile et c'est un excellent piège à fille. Stewart au chômage, il espère une réponse positive de la compagnie aérienne, cela lui permettra enfin de se sortir de ses problèmes financiers.
Et enfin la douce Cilia. Issue d'une famille d'aristocrate elle a toujours mal vécu son statut de "riche" et pour elle cette annonce va lui permettre de se mettre à l'écart de cette vie qui a souvent été un poids sur ses épaules. Belle à l'intérieur autant qu'à l'extérieur, cette jeune femme m'a ému par sa profonde tristesse, par sa sensibilité et par sa manière de se préoccuper et de s'occuper des autres.

Un trio qui s'entendra bien dès les premiers instants et qui va former un nouvel équipage complice.
Une quatrième personne va vite venir se mêler à l'histoire. Un personnage au rang social différent des autres mais qui va se comporter de façon simple, sans arrogance ; bon même si parfois il lui arrive de dérailler en se montrant blessant et en ne faisant preuve d'aucune délicatesse dans ses paroles. Rassurez-vous on lui pardonne vite 😉
Ces personnages m'ont fait vivre une lecture légère remplie de bonne humeur, d'amitié, d'attirance flagrante, de sentiments cachés, d'amour et de tendresse. L'ambiance est souvent réchauffée par le sex-appeal et le charme des deux héros masculin qui, selon Nicky et Cilia, sont vraiment très très sexy!


Deux histoires en une, qui se mettent en place sans précipitations, les sentiments commencent à se manifester tout comme les questions et les doutes qui vont prendre placent dans l'esprit des personnages.
Puis certains rapprochements vont voir le jour, l'un sera impulsif et intense quant à l'autre il sera plus discret et hésitant....

Avec cette lecture pas de prise de tête en vue. Les personnages sont touchants et attachants, sans aucunes traces de méchancetés et de superficialité. Le PDG est loin d'être odieux et le beau gosse de la bande ne se la joue pas séducteur sans cœur. Quand aux filles, bien qu'elles aient une personnalité différente, leur complicité est flagrante. Des amies qui se soutiennent et se conseillent.
Avec ces quatre personnages principaux, je vous promet une lecture des plus plaisante, une lecture qui fait du bien au morale. Une lecture qui nous fait voyager au quatre coins du globe et cela en très bonne compagnie.



💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖

 Alors que je m’apprête à poser son entrée sur la table, une forte turbulence secoue la cabine. Je tombe brutalement, mon fessier s’écrasant sur les cuisses d’Alexis, et mon corps se plie en deux. Mon épaule gauche se colle au torse d’Alexis et mes jambes se retrouvent en l’air. Ne reste plus qu’à lever les bras pour que mon corps forme la lettre L telle une pom-pom girl ! Une bonne chose quand même : j’ai réussi malgré tout à tenir l’assiette d’entrée fermement, au moins, elle ne s’est pas renversée. Mais je suis à deux doigts de pleurer lorsque je remarque que le stylo de M. Kapoor court dans tous les sens. Je le vois froncer les sourcils et souligner des choses sur son carnet avec rage en dodelinant de la tête. 

Un bras encercle ma taille. J’ai du mal à me relever. Je tourne la tête et mon nez touche celui d’Alexis. Nos lèvres se frôlent… humm, c’est trop bien ! Il sent terriblement bon. Tout ce que j’arrive à dire, c’est : 

– Je suis désolée… Je ne vous ai pas fait mal, au moins ? 

Il me regarde intensément. Ses yeux sont incroyablement verts, parsemés de minuscules taches noisette. 
Mais tout à coup, je réalise que la seule chose que j’aurais pu blesser, c’est son organe reproducteur sur lequel mes fesses ont chuté lourdement. J’essaie de me relever mais mes jambes sont restées en l’air et mes pieds n’arrivent pas à atteindre le sol pour prendre appui. Tout ce que je parviens à faire, c’est frotter mon popotin contre son entrejambe. Et comble de malheur, je sens une bosse sous moi ! Je me relève d’un bond et me confonds en excuses. Comme quoi, il n’était pas si difficile de se relever, finalement !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire