"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wilde
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

lundi 30 octobre 2017

Un pas de trop. Auteure : Karine Vitelli


Résumé : Quand la différence nous exclut de la société,
on ne peut que se retrancher dans son propre monde.
Faire des choix.
Des sacrifices.
Désinvolte et sûre d'elle, Elsa est danseuse dans le club fondé par sa meilleure amie.
Elle vit à deux cents à l'heure et profite de tout ce qui lui est offert.
Jusqu'au jour où tout bascule. Jusqu'au pas de trop...





Je tiens à remercier Something Else Editions pour ce Service Presse et pour leur confiance.


💕 Something Else Editions Collection Something New
💕 Sortie le 17 septembre 2017
💕 Lien Amazon : cliquez ici / Lien Kobo : cliquez ici
💕 Romance contemporaine



#Mon avis

"Un pas de trop" est un spin-off de "Mes pas de velours". Les deux histoires peuvent se lire indépendamment l'une de l'autre mais je vous conseille vivement de commencer par l'histoire de Valentina et Oliver -  Matt et Elsa y sont déjà présents.
Au cas où, voici ma chronique pour "Mes pas de Velours" : cliquez ici

Dans "Un pas de trop", nous allons donc retrouver les personnages du tome précédent mais c'est Elsa et Matt qui vont être mis en avant.

Elsa est danseuse burlesque et meneuse de revue dans le cabaret de Valentina.
Parler de stabilité et d'engagement l'horrifie et la dégoûte. Elsa a déjà été trahi par l'amour et désormais elle ne compte plus retomber dans le piège des sentiments. Aujourd'hui place à l'amusement, profiter de la vie et de ses charmes voilà comment Elsa rythme son quotidien.
Cependant la plaie que lui a laissé le passé est toujours ouverte, et derrière la femme superficielle, provocante et sûr d'elle se cache une personne blessée, torturée et plus fragile qu'elle n'y parait.
Elsa mène peut-être une existence légère rythmée par la danse et les aventures d'un soir mais par contre elle met un point d'honneur à garder la tête sur les épaules en toute circonstance. Elle sait ce qui a réellement de l'importance dans sa vie.... et ça nous, lectrices, allons le découvrir un peu plus tard.
Elsa domine donc sa vie tout en cachant réellement qui elle est.

Mais il y a une chose qu'elle a du mal a contrôler, c'est son désir pour le beau Matt, meilleur ami de Valentina.
Dès qu'ils sont ensemble dans la même pièce, Elsa perd tous ses moyens tant elle est déstabilisée par le jeune homme. La seule solution serait de transformer ce fantasme en réalité mais Matt ne couche jamais avec les amies de Valentina ; et Valentina refuse que Elsa prenne Matt dans ses filets juste pour l'utiliser. 
Lors de cette soirée où Elsa se fait encore rejeter, c'est la fois de trop. Colère et déception, notre héroïne va prendre une très mauvaise et dangereuse décision qui va la conduire vers ce pas de trop qui va avoir des conséquences irréversibles.
En une nuit la vie de Elsa va basculer, tout ce qu'elle était va s'éteindre et tout ce pour quoi elle existait va disparaître.
La jeune femme va être anéanti et en découvrant toute la scène mon cœur s'est brisé.

Une des choses qui m'a le plus ému chez Elsa c'est la force qu'il lui a fallu pour se relever et faire face à sa nouvelle vie. Même si elle souffre profondément, Elsa réussit à puiser au fond d'elle tout son courage pour avancer la tête haute malgré le regard et le jugement des gens. Mais malgré tout elle refuse de se montrer telle qu'elle est....
Et c'est la que Matt va intervenir.


Cette histoire n'est pas une simple romance. Au contraire, en y regardant de plus près je me suis rendue compte que cette partie "romance" était secondaire car l'auteure a préféré mettre en évidence le combat douloureux de son héroïne tout en nous donnant une belle leçon de vie.
Malgré tout la relation entre Matt et Elsa va être douce et l'amitié qu'ils vont lier va devenir essentielle.

Plus en avance dans le récit, plus on va se rendre compte que Elsa cache quelque chose de plus important que son mal-être et lorsque son secret va être révélé j'en ai eu des frissons et les larmes au yeux. 
Je me suis encore plus attachée à Elsa qui va, au final, devoir se battre contre plusieurs démons pour enfin espérer revivre.
Cette histoire a joué avec mes émotions et avec mon cœur qui s'est à la fois serré et réchauffé au rythme des pages qui se tournaient.
J'ai reconnu la plume tendre de l'auteure qui m'avait tant charmée dans "Mes pas de velours", cette histoire ne fait que confirmer le talent de Karine Vitteli. Elle ne se contente pas de nous raconter une histoire qui parle d'amour et de combat, l'auteure nous la fait vivre et à plusieurs reprises je me suis même mise à la place de Elsa en me demandant comment moi j'aurais réagi face à certaines situations.... 

J'ai eu un gros coup de cœur pour cette auteure, ses deux histoires m'ont fait vivre des lectures merveilleuses, elle a réussi à me faire verser des larmes de tristesse, de soulagement et de bonheur. 


Un récit sublime, bouleversant et vrai qui m'a montré que même lorsque notre vie est détruite on peut encore trouver la force de se relever et de se battre pour ce qui compte vraiment, sans ce soucier des jugements et du regard des gens.


💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖

A mon entrée, les discussions cessèrent. Je posai le plateau sur le bureau et tendis chaque tasse aux différentes personnes. Je me sentis observée, ce qui me mit très mal à l'aise, tout comme ce silence. Les Preet me répugnaient. D'une trentaine d'années, grands, costauds, aux cheveux courts châtain clair, ils dégageaient un réel charme. Ces deux-là il y a trois mois, j'en aurais fait mon "quatre heure", et je les aurais pris en même temps - du moins ce sont eux qui m'auraient prise. Mais aujourd'hui, leur attitude hautaine - car ce genre de types savaient qu'ils plaisaient - me déplut au  plus haut point. L'un reluquait mon postérieur à chaque fois que je déposai une tasse. A la limite, je préférais son comportement à celui de son frère. Ce dernier examinait mon visage avec dégoût. Je m'étais préparée à cette réaction, mais elle me blessait tout de même. Je me pinçai les lèvres et récupérai le plateau vide, que je serrai avec force contre mon ventre. J'adoptai un sourire factice et me tournai vers mon patron. Matt étudiait avec mépris les Preet. Sa mâchoire était crispée et ses sourcils se rejoignaient. Il n'appréciait pas leur comportement. Une part de moi-même fut flattée. Mais je ne souhaitai pas qu'il intervienne. Aucune émotion! Je n'étais que son employée! Entre ces murs, je n'étais pas son amie. S'il réagissait, il risquerait de perdre ce gros dossier, et surtout, je n'avais pas besoin que l'on me protège. Je savais me défendre et j'en avais besoin. S'opposer à ce genre de personne m'était nécessaire pour avancer. A chaque attaque je ripostais, je grandissais et acceptais la nouvelle Elsa. Je levai le menton et me donnais plus de contenance.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire