"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wilde
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

jeudi 21 décembre 2017

Rouge désir. Auteure : Julia Rolin


Résumé : Eva, romancière sexy de trente ans, toujours distraite, envoie par erreur un mail à un inconnu. Il lui répond en lui envoyant la vidéo torride d'une fessée érotique. Loin d'imaginer qu'elle pouvait être attirée par les pratiques SM, Eva cède pourtant rapidement à l'envie de le rencontrer et il réveille sa libido en berne depuis une séparation difficile. Il s'avère cependant qu'il est si beau, si blond, si riche, si trop... trop tout, c'est Ken quoi ! Et elle se sent si peu Barbie qu'elle se replonge dans son travail et l'oublie.
Les sens maintenant éveillés, Eva ne s'interdit plus rien. Elle découvre le plaisir avec une fille et une autre nuit, s'encanaille dans un club libertin. Mais Ken/David ne lâche pas l'affaire et il s'obstine tant et tant pour la revoir, qu'Evafini par croire qu'il est possible qu'il soit sincère...




Je tiens à remercier Evidence Editions pour ce Service Presse et pour leur confiance.


💕 Evidence Editions collection Indécente
💕 Sortie le 04 octobre 2017
💕 Lien Amazon : cliquez ici / Lien d'achat vers la ME : cliquez ici
💕 Érotique



#Mon avis

"Rouge désir" est une nouvelle érotique très sensuelle. En nous plongeant dans cette lecture nous allons découvrir  l'histoire sulfureuse de Eva, auteure de romance érotique.
Habituée à échanger avec ses lectrices et lecteurs, une discussion avec l'un d'entre eux va ressortir du lot. Solal est lui aussi écrivain. Il écrit aussi bien des polars que des récits à l'univers parfois pornographique que Éva n'apprécie pas toujours. Par contre la jeune femme va trouver très plaisant l'humour décalé de Solal, cet homme va vraiment commencer
à lui plaire.... mais Éva n'est pas très au point niveau informatique et alors qu'elle pensait répondre à un mail de son correspondant c'est une réponse d'un parfait inconnu qui va lui revenir. Voilà comment David va se faire une place dans l'histoire : avec un mail insolent et osé qui va, dans un premier temps, fortement émoustiller Éva. Une certaine excitation va la parcourir mais, après réflexion, l'aplomb de cet inconnu va l'insupporter.

Ce texte a des allures de fantasme. Une personne que vous ne connaissez pas vous envoie un message qui ravive vos sens, qui vous fait ressentir une certaine torpeur : avouez que cela a un côté assez excitant, surtout lorsque un petit jeu vient faire naître un certain désir, ce qui n'est pas pour déplaire à Éva, notre heroïne.

Quelque chose m'a fait sourire pendant ma lecture, c'est le fait que l'auteure n'a pas fait de son personnage masculin un être parfait, elle va mettre en avant certains de ses défauts - montrant qu'il s'agit tout simplement d'un homme. Prétentieux, trop lisse, trop prévisible, au départ ce personnage ne fait absolument pas rêver. Mais ce n'est pas ses paroles et ses agissements qui vont intéresser Éva ; c'est le plaisir qu'elle va éprouver entre ses mains.

Éva va partir à la découverte de sensations nouvelles, elle va découvrir d'autres plaisirs et tout ça dans une ambiance sensuelle très agréable. Le petit bémol que j'ai trouvé au récit est que parfois l'auteure raconte ses scènes un peu trop en version accélérée, j'ai trouvé ça dommage - Julia Rolin a une très belle imagination érotique, donc des scènes plus approfondies n'auraient pas été de trop, bien au contraire. 
Mais ceci ne m'a pas empêché d'apprécier la douceur et la voluptuosité de la plume de l'auteure ainsi que la personnalité attachante de son héroïne. Éva est libre, franche et le fait qu'elle ne mette pas les hommes sur un pied d'estale m'a fait encore plus aimer son point de vue. 

L'histoire est peut-être courte mais elle a été une délicieuse parenthèse qui se termine sur une note plus sentimentale. En effet, l'auteure va nous montrer que même dans une histoire où l'érotisme domine, l'amour finit toujours par retrouver sa place.



💕💕💕 EXTRAIT 💕💕💕

Finalement, David avait arrêté son babillage et était redevenu attrayant. Il lui avait suffi de la prendre dans ses bras pour la porter jusqu'à sa chambre. Et là, le contact de sa peau avait suffi à faire évaporer les questions et les réponses qu'elle s'entendait triturer depuis son nuage. 
Dans sa tête à elle, le champagne aidant, d'autres pensées se superposaient au monologue de David 
"Rien! A part ton fric et ton taf, rien ne t'intéresse... trop prévisible... rien qui fasse rêver... mais oui, tout s'achète même les femmes. Ce gars est trop lisse, pas assez cabossé... pas une faille pas une blessure,rien". 
Le temps qu'il la dépose sur le lit, à l'autre bout de l'appartement, elle s'était souvenue pourquoi elle était venue. Elle voulait prendre du plaisir sans se poser de questions. Se laisse aller, ça lui ferait beaucoup de bien et puis voilà!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire