"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wilde
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

mardi 13 février 2018

Comme un premier jour de Printemps. Auteur : Aymeric Vannoine


Résumé : Bienvenue dans le monde d’un sombre connard. 
Il est arrogant, manipulateur, narcissique et possède une assurance à toute épreuve. Bien qu’il vous rebutera et vous donnera l’envie de l’étriper à chaque page, vous découvrirez un personnage qui s’apprête à vivre une histoire d’amour peu ordinaire.
Un récit sans détour et sans poésie ; où seuls vérité et sexe cru vous attendent. Voici un monde réel où les hommes les plus cons peuvent changer.




Je tiens à remercier l'auteur Aymeric Vannoine pour ce Service Presse et pour sa confiance.



💕 Auto-édition

💕 Sortie le 25 janvier 2018
💕 Lien Amazon : cliquez ici
💕 Romance érotique



#Mon avis

Habituellement écrite par des femmes, la romance érotique n'est que très rarement explorer par des auteurs au masculin. Personnellement j'ai déjà été déçu par ces hommes qui décident de se lancer dans l'écriture de ce genre, parfois les plumes sont trop brutes, trop obscènes, trop irréalistes.... des auteurs qui ont du mal à trouver le juste milieu et à séduire les lectrices difficiles à convaincre que nous sommes.
Hé bien Mesdames, Aymeric Vannoine a trouvé ce juste milieu si dur à atteindre, et vous risquez de tomber sous le charme de cet auteur qui a poussé le vice en donnant son nom au héros de son histoire - un macho qui, sans gêne, butine de femme en femme mais qui est terriblement attachant malgré sa grande arrogance.

Tout commence par un prologue où j'ai vu mon sourire s'agrandir en découvrant la personnalité inédite et hors norme de Aymeric - le personnage. Ce prologue est plein de promesse, l'auteur ose - il fait parler son personnage sans aucun tabou, sans aucun filtre et c'est ça qui fait tout son charme!
Alors soyez-prêtes à fantasmer sur ce héros sans langue de bois, préparez vous à découvrir son histoire unissant sexe et émotion et, qui sait, peut-être qu'une histoire d'amour se cache dans les pages de ce livre qui, je pense, va finir par vous surprendre.

Pour vous montrer un exemple de la façon de penser de ce personnage haut en couleur Aymeric Vannoine, quoi de mieux que cet extrait dans lequel il décrit lui même son physique. Autant dire qu'il a énormément confiance en lui!
Je mesure un mètre soixante-quinze, suis muni de quatre-vingt-cinq kilos de muscles et de bonheur sexuel. J’ai de courts cheveux bruns, et des yeux ténébreux aussi noirs que la nuit. Regard de tombeur, sourire en coin, et je passe sur beaucoup d’éléments qui vous feraient frémir… sauf si vous imaginez déjà que j’ai une queue de vingt centimètres et que je m’en sers comme un Dieu. Vous auriez raison. Tout va bien ? Vous n’avez pas encore pris feu ? Continuons dans ce cas…

Vous l'aurez donc compris, Aymeric est chaud comme la baise, prêt à satisfaire plusieurs femmes dans la même journée et cela sans perdre le rythme! Une vraie machine à plaisir mais derrière laquelle se cache un drame qui a profondément meurtri Aymeric et qui est à l'origine de son comportement d'aujourd'hui.
Parmi toutes ces femmes qui lui tournent autour, une seule l'obsède vraiment. Cette obsession excite constamment Aymeric, l'emmenant jusqu'au point de non retour, mais qui n'hésite pas à faire machine arrière afin de se faire encore plus désirer. Un petit jeu qui n'a pas fini de faire réfléchir et de faire douter Aymeric. 
Une seule femme arrive a déstabiliser notre héros, envahissant à la fois son esprit et .... son cœur.

En fait en y regardant de plus près, l'auteur donne un certain pouvoir aux femmes de son livre. Elles ont une place importante et ne sont pas toutes des petites choses naïves facilement manipulables. Un côté de l'histoire très intéressant.

Des personnages m'ont intrigués tout au long du récit, deux pour être plus précis. Un papy qui ne s'exprime pas et une jeune femme qui apparaît aussi vite qu'elle disparaît. Chacun à son rôle... à vous de découvrir lequel 😉

L'auteur a une plume très virile, en parfaite adéquation avec la personnalité du héros de l'histoire. L'érotisme contenu dans ce roman est grisant et exaltant, Aymeric est très doué - autant le personnage que l'auteur... l'un avec son stylo l'autre avec ses mains. Mais il y a plus que de l’érotisme dans ce récit, diverses émotions sont présentes, nous prenant parfois par surprise et rendant l'histoire encore plus intéressante.
Par contre si vous êtes une féministe passez votre chemin, Aymeric Vannoine est le connard par excellence, mais il fait partie de la catégorie de ceux qui respectent les femmes donc ses gestes et paroles sont vite pardonnés. Moi, il m'a charmé 😉

La fin que dire à part surprenante, oui encore une fois j'utilise ce terme car il convient très bien au récit.  A part celui-ci, les meilleurs adjectifs seraient d'ailleurs émoustillant, enivrant, émouvant, osé et un peu intriguant quand même car certain moment sont remplis de plusieurs interrogations, surtout lorsque certains personnages rentrent en scène.

Une lecture qui m'avait été conseillé et qui m'a beaucoup plu car ce livre à un côté inédit et un côté audacieux qui fait toute la différence. Donc à mon tour je vous la conseille 😉 Arriverez-vous à dompter Aymeric Vannoine??



💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖

J’arrive chez Nadège vers dix-huit heures. L’air glacial me gèle, des frissons me parcourent l’échine. Je me demande dans quelle tenue elle va m’accueillir. Je saute par dessus sa barrière en bois, monte jusqu’à sa porte et sonne. Elle prend son temps comme d’habitude. Pas de
problème, je suis chaud comme la braise et elle obtiendra une bonne glace à sucer façon Aymeric, mais seulement si elle accélère le pas… Elle ouvre et la surprise qui m’accueille se mêle à la déception. Un gros pull tombant jusqu’aux genoux m’enlève toute tentative de mater son décolleté et son entrejambe. Et je ne vous parle même pas de son jogging à faire peur. Ça me refroidit d’un coup.
Elle est… oh. J’ai la possibilité de vous la décrire, mais franchement, est-ce que ça vaut le coup ?

 — Coucou mon cœur ! Je suis contente que tu sois là !

 — Oui. Je suis ravi ! Tu m’as tellement manqué…

Je mens, bien évidemment. Assister à un spectacle aussi navrant, sur sa sensualité, ne me donne qu’une envie : foutre le camp pour défoncer Mélanie. Allez, bon joueur, je lui cède une chance de se rattraper, mais uniquement parce qu’elle le vaut bien. Je veux dire, bien entendu, qu’elle mérite une partie de jambes en l’air avec ma charmante personne pour ses bons et loyaux services. Je suis trop bon… au sens propre comme au figuré.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire