"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wilde
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

vendredi 23 mars 2018

Teach me everything Volume 1. Auteure : Mia Carre


Résumé : Quand Ash découvre la « petite sœur » de Ben, son meilleur ami, il est sous le choc. Alors qu’il imaginait une gamine de 10 ans avec des couettes, il est face à une jeune femme troublante.

Mais pourquoi s’habille-t-elle comme une vieille fille ? Et pourquoi cet air coincé ? Qu’a-t-elle à cacher ? De quoi se protège-t-elle ?

Ash serait bien tenté de s’occuper d’elle et de lui apprendre les plaisirs de la vie, mais il ne peut pas… Ben lui a bien répété cent fois : « Ne touche pas à ma petite sœur, Ash, ou je te tue ! »

OK… Mais comment résister ?





Je tiens à remercier les Editions Addictives pour ce Service Presse et pour leur confiance.


💕 Editions Addictives
💕 Sortie le 23 mars 2018
💕 Lien amazon : cliquez ici
💕 Romance Contemporaine



#Mon avis

"Teach me everything" est la nouvelle saga de Mia Carre à paraître aux Editions Addictives. La série sera composée de 4 volumes en version numérique et c'est grâce à son résumé alléchant que j'ai décidé de me lancer dans cette lecture. Ce premier épisode est une excellente mise en bouche, il nous permet de faire connaissance avec les héros, de découvrir leur personnalités et surtout d'avoir un aperçu sur la passion dévorante et interdite que va contenir cette histoire. J'ai dévoré cette première partie en quelques heures seulement et mon seul regret fut de ne pas avoir la suite immédiatement!!

Il y a un code d’honneur entre mec et plus spécialement entre ami. On ne touche pas aux sœurs, aux mères et aux filles de ses potes - même pas en rêve, même pas en pensée. C'est accès interdit, point final. Mais quand le meilleur ami en question cache à Ash que sa petite sœur de 22 ans est une vraie beauté, là, la promesse risque d'être plus difficile à tenir. Quand Ash, séducteur invétéré, voit une belle femme sous ses yeux, son instinct se met aussitôt en marche... mais STOP! Interdiction d'approcher! 
La volonté de Ash risque d'être mise à rude épreuve, la question reste combien de temps va t-il tenir?

Si il n'y avait que notre héros qui éprouvait une attirance ça irait, mais non la fameuse petite sœur, Neila, va nous confier le fond de sa pensée dès les premières lignes de son point de vue : 
 Une alarme résonne bruyamment dans son esprit : Ash est un danger. Il est trop beau, trop sûr de lui, trop arrogant.

Neila m'intrigue, elle s'habille de façon à ne mettre aucune de ses formes en valeur, elle s'attache toujours les cheveux dans un chignon strict et elle a un problème de confiance avec les hommes. Elle cache quelque chose, oui mais quoi??
Mais contre toute attente Neila est fiancée à Thomas qui a tout de l'homme parfait. Galant, prévenant, respectueux, attentionné, doux.... ce couple se préserve pour le mariage ce qui ne gêne pas Neila car en la présence de son homme elle ne ressent rien, aucun désir, aucun papillon dans le ventre, aucun cœur qui bat à la chamade.... rien. Si elle l'a choisi c'est parce qu'elle a confiance en lui, elle sait qu'il ne lui fera jamais de mal. Encore une fois je trouve cela assez étrange.
Par contre les choses se compliquent lorsque, en présence de Ash, le corps de Neila va la trahir.... là ça devient plutôt intéressant 😉 Mais comment résister au regard dominant et pénétrant de cet homme charismatique?? Même Neila qui parait prude n'arrive pas à résister alors imaginez-vous le pouvoir de séduction de notre héros!

Avec ce premier épisode, l'auteure nous plonge au cœur d'une attirance irrésistible mais interdite entre ses deux héros qui vivent dans des mondes différents mais qui ont tous les deux un caractère et une répartie de feu. Neila peut paraître naïve mais elle sait se défendre quand il le faut même si à mon goût, malheureusement, elle ne le fait pas assez souvent avec les personnes qu'il faudrait. 

Par contre vous savez quel moment j'ai attendu avec impatience pendant ma lecture? Celui où la passion allait prendre le pas sur la raison et je n'ai pas été déçu! Un premier instant assez court mais plein de douceur, de sensualité, de confiance et de patience.... l'auteure a une façon de tourner ses scènes érotiques que j'ai adoré!  Voluptueux et exaltants seraient les adjectifs que j’utiliserais pour définir ces scènes et c'est très important qu'elles soit réussie car si on lit ce genre de récit ce n'est pas seulement pour l'histoire d'amour.... vous n'êtes pas d'accord??? 😉

Cette saga démarre donc très fort et la suite est pleine de promesse! Les premières trahisons ont été faites, le désir et la passion ont complètement pris leur place, la culpabilité va arriver de plein fouet et les doutes vont être constant. En un mot je me suis régalée! 



💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖

– Je peux déboutonner ton chemisier ? m’enquiers-je contre ses lèvres.

Elle acquiesce timidement. Je défais un premier bouton, la poitrine de Neila se soulève. J’essaie d’aller doucement pour ne pas l’effrayer alors que je n’ai qu’une envie : arracher ce fichu chemisier et faire voler les boutons dans toute la pièce. Mes doigts tremblent comme ceux d’un novice. Parvenu au bout de mes efforts, je n’écarte pas les pans de tissu pour dévoiler sa poitrine, je glisse simplement mes mains sous l’étoffe et je caresse sa peau brûlante avant de reprendre possession de ses lèvres.
J’effleure son dos, ses omoplates, la presse contre moi pendant que je dévore sa bouche, que je provoque sa langue de la mienne. Mes doigts continuent d’explorer son corps couvert, sa taille, ses hanches, son ventre plat et ferme qui se contracte davantage encore à mon toucher. Je plaque mes paumes autour de son nombril, me détache légèrement d’elle, colle mon front au sien.
Tu vas me rendre fou, si fou, Neila… Je te veux tellement, je ne sais même pas pourquoi ! Et ton frère va me tuer !
Je me garde bien de dire tout ceci à voix haute au risque de l’effrayer et de la voir s’enfuir sans autre forme de procès. Et maintenant que j’embrasse sa bouche, que je découvre son corps, j’ai tellement, mais tellement envie de plus.


– Je peux t’enlever ton chemisier ? murmuré-je entre deux baisers dans son cou.
– Je ne sais pas, hésite-t-elle en se blottissant contre moi. Tu pourrais enlever ta chemise d’abord ?
– Je peux… Mieux : tu peux.
Elle se fige et je me détache d’elle à contrecœur.
– Déshabille-moi, lui dis-je tout bas

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire