Insolent Boss - Version intégrale. Auteure : Sarina Cassint


Résumé : Pour son job d’été, Maddie doit remplacer la gouvernante d’un somptueux manoir. 
Elle est prévenue : le patron est ombrageux, difficile et secret. Mais Maddie est une battante, elle n’a jamais refusé un défi !
Jusqu’à ce qu’elle rencontre Geoffrey… Il est son boss, mais aussi l’inconnu croisé lors d’une soirée de débauche, deux jours plus tôt.
Il l’intrigue, la perturbe, la met mal à l’aise… et l’attire.
Si elle craque, elle risque de perdre son équilibre durement acquis. 
Si elle résiste… mais comment résister ?






Je tiens à remercier les Editions Addictives pour ce Service Presse et pour leur confiance.


💕 Editions Addictives Collection LUV
💕 Sortie le 30 mai 2018
💕 Lien amazon : cliquez ici
💕 Romance Contemporaine



#Mon avis

Insolent. Ça oui, Geoffrey l'est. Mais le héros de ce livre n'est pas qu'un être arrogant et agaçant qui va faire perdre la tête à une héroïne qui est loin d'être naïve et docile. Les personnages de Sarina Cassint sont forts et fragiles à la fois, autant l'un que l'autre. Geoffrey, de l'extérieur, paraît être quelqu'un qui a énormément confiance en lui, quelqu'un d'inébranlable et d'intouchable surtout grâce à son statut, mais en réalité il cache une énorme faiblesse.... une partie de lui est restée dans le passé, une partie de lui n'arrive pas à se rebeller devant une seule personne et cela l'a détruit au fil des années. 
Madeleine, alias Maddie, l'actrice principale de cette histoire, elle aussi à ses faiblesses, ses blessures et un passé qui l'a transformé et torturé. Au lieu de s'effondrer elle s'est relevée et a fait en sorte de ne plus être une proie facile. Sa faiblesse est devenue une force cependant le passé continue de la hanter, encore et toujours, arrivant même à la rattraper....
La rencontre de deux personnages qui ont dû et doivent encore faire face aujourd'hui à des épreuves douloureuses tout comme à des personnages nocifs et dangereux.....

"Insolent Boss" est ce genre d'histoire qui démarre sans préambule ; les deux héros vont se retrouver face à face dès les premières pages et ceci dans une ambiance où règne luxure et drogue. Maddie n'est pas à sa place dans cet environnement où le maître des lieux n'est autre que celui qui par la suite deviendra son patron - je veux bien sûr parler de Geoffrey.
Au départ, aucun des deux ne souhaite collaborer avec l'autre cependant au milieu de leur différence, de leur statut social et de leur style de vie aux antipodes l'un de l'autre, Maddie et Geoffrey ont un gros point commun ; ils sont tous les deux têtus, bornés et fiers.
Maddie va donc se retrouver au poste de femme de ménage pour le charismatique mais très énervant Geoffrey Dureyi.
Maddie va intriguer Geoffrey et ce dernier aime jouer et le jeu va s’avérer être intéressant surtout quand la jeune femme va décider de s'amuser en le cherchant et en retenant son attention en changeant ses petites habitudes.

Comme pour nous plonger dans son univers, l'auteure nous emmène également très vite au centre d'une attirance et d'un désir qui va animer les deux protagonistes. Le premier baiser vient sans qu'on le voit venir et il va être à l'image de leur relation : fougueux, imprévu, surprenant et déroutant autant pour Maddie que pour Geoffrey.
Cependant de nombreux obstacles vont venir les empêcher d'être libres dans leurs choix et leurs actions et c'est ce qui rend ce roman si attrayant. L'auteure ne tourne pas en rond avec une seule et même intrigue, au fil des pages elle va changer d'élément perturbateur, elle va mettre un nouveau suspens en avant plusieurs fois ce qui aura pour avantage que à aucun moment le récit ne perdra son rythme.
J'ai beaucoup aimé la plume de Sarina Cassint que j'ai trouvé fluide, captivante et elle sait manier un côté érotique très séduisant et ardent. Le fait d'avoir mis en place un double point de vue, celui de Maddie et de Geoffrey, est également un excellent atout car grâce à cela on peut cerner plus rapidement les personnages et réaliser ce qu'ils ressentent vraiment au fond d'eux.

Malentendu, chantage, manipulation, intimidation, danger, peur, passé douloureux qui resurgit dans le présent, actes anciens qui pourraient venir tout briser..... j'oublie plusieurs points importants c'est certain mais ce qui est vraiment certain c'est que ce roman a tous les éléments pour transporter les lectrices dans une romance sexy et captivante comme ont les aime avec des héros de caractère. De mon côté j'ai beaucoup aimé ma lecture et je relirais cette auteure avec grand plaisir 😉.



💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖

Une voiture s’arrête près du portail et Geoffrey reprend le bras d’Angie pour l’y conduire. Elle le regarde comme s’il était Dieu en personne et ça me fait sourire. En revanche, je me dérobe quand il tente de m’attraper le coude et je le vois lever les yeux au ciel, contrarié. Je n’ai pas besoin qu’on m’aide et je ne veux surtout pas qu’il me touche à nouveau : cette petite décharge ressentie un peu plus tôt à son contact me fait dire que cet homme est dangereux. Pour moi et mes résolutions. 

– Donne ton adresse au chauffeur, marmonne-t-il après avoir aidé mon amie à monter à l’arrière. 
Je n’ai pas le temps de m’exécuter qu’un homme en costard noir déboule près de moi et me tend deux vestes ainsi que deux pochettes brillantes. Je bégaye des remerciements avant de balancer les affaires à côté d’Angie, qui s’est effondrée sur la banquette en riant. 

– J’espère ne plus vous revoir ici. 
– Aucun risque, m’agacé-je en le foudroyant du regard. 
– T’as un sacré culot. 
– Et vous, un sérieux problème !

Je me mords la lèvre, regrettant un peu mes paroles. Surtout quand je vois l’effet qu’elle déclenche chez mon interlocuteur. Son visage se ferme brusquement et je retiens ma respiration. 
Merde, j’ai l’impression d’avoir visé juste. 
Sans vraiment y réfléchir, et alors que j’ai refusé son contact tout à l’heure, je pose mes doigts sur son avant-bras pour l’apaiser. Allez savoir pourquoi sa réaction me perturbe et pourquoi j’essaye de rattraper ma gaffe… Peut-être parce que je ne comprends pas qu’il paraisse tourmenté au vu de sa condition sociale. Des amis, la richesse, une gigantesque villa… qu’est-ce qui le pousse donc dans ces paradis artificiels ? 
En tout cas, cela fonctionne. Geoffrey soupire et je sens ses muscles se détendre sous ma main. 

– Merci pour votre aide, ne puis-je m’empêcher de dire en laissant mon bras retomber le long de mon corps. 
– Allez-vous en. 

Ce n’est qu’un murmure mais je ne perçois aucun mépris dans son ton. Il a juste l’air déboussolé. Je hoche simplement la tête avant de m’engouffrer au côté de mon amie qui glousse toute seule depuis cinq minutes. La portière se referme lentement et je balbutie l’adresse de notre collocation au chauffeur qui démarre immédiatement. 

Angie finit par s’endormir contre mon épaule et ses cheveux châtains viennent me caresser la peau. Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu cette sensation de douceur. Je fixe les mèches qui roulent délicatement sur moi et sens les larmes monter. Je ne regrette pas d’avoir coupé mes cheveux aussi court, je l’ai fait sciemment mais une petite pointe de jalousie vient me titiller la poitrine. Je passe une main tremblante sur ma tête et ferme les yeux en sentant le peu de longueur de ma coupe. Un râle m’échappe et j’enfonce mon poing dans ma bouche pour ne pas crier. Je ne peux le nier, ils me manquent, mais… je ne les supportais plus. 
J’essaye de me concentrer sur autre chose pour oublier et des images de Geoffrey me viennent d’un coup. Un sourire ironique étire mes lèvres. Je lui ai dit qu’il avait un sérieux problème, ce qui, je n’en doute pas, est la vérité, mais cette remarque était presque hypocrite quand je repense à ma propre histoire. 

Commentaires

Articles les plus consultés