Stratera Mundi de Lucie Gohier

 
Résumé : Depuis qu'elle s'est installée à Paris pour ses études, Emy se sent plus seule que jamais. Pour suivre les dernières volontés de sa grand-mère, elle accepte de contacter un jeune homme dont elle ignore tout, bien décidée à en apprendre plus sur lui.

Pourtant, son enthousiasme se transforme très vite en crainte au fur et à mesure qu'elle découvre Tristan, cet homme insaisissable qui exerce sur elle une influence de plus en plus inquiétante...

Entre hallucinations et phénomènes paranormaux, Emy ne parvient plus à démêler le vrai du faux. C'est sans compter sur Cyrians, ce mystérieux inconnu qui veille sur elle mais qui semble lui cacher de lourds secrets.

Auquel de ces deux hommes peut-elle se fier ?

A peine a-t-elle le temps d'évaluer ses options qu'il est déjà trop tard, le piège se referme, la Statera Mundi est à l'oeuvre...



Je tiens à remercier Royal Editions pour ce Service Presse et pour leur confiance.





Une romance paranormale qui pourrait bouleverser l’équilibre du monde… voilà en un très succinct résumé ce à quoi vous attendre avec ce roman de Lucie Gohier. 

La « Statera Mundi » c’est « l’équilibre du monde », de notre monde. Pour garder cette stabilité, le bien ne peut fonctionner sans le mal et réciproquement. C’est cette expérience hors norme que va vivre notre héroïne. Émeline, qui préfère qu’on l’appelle Emy, est une jeune femme assez solitaire, un peu perdue dans cette grande ville qu’est Paris alors qu’elle avait toujours vécu en province. Elle habite avec sa mère et sa grand-mère. La relation mère-fille est peu conventionnelle, tenant plus du lien entre sœurs. L’adulte c’est la grand-mère, figure d’autorité qu’Emy respecte. Aussi quand sur son lit de mort, sa grand-mère lui fait promettre de rencontrer un certain Tristan, elle ne peut qu’accéder à sa requête. Même si elle ne comprend pas pourquoi sa grand-mère était persuadée qu’ils sont destinés l’un à l’autre, elle choisit tout de même d’appeler le fameux Tristan. Finalement peut-être avait-elle raison? Tristan lui plait c’est certain pourtant quelques aspects de sa personnalité la dérange… Les choses dérapent soudain sévèrement et c’est dans des circonstances toutes particulières qu’Emy fait la connaissance de Cyrians. Il est tout l’opposé de Tristan et c’est bien là le problème… Lequel devrait-elle choisir? A-t-elle d’ailleurs seulement le choix? Et si sa décision changeait la face du monde, troublait la Statera Mundi? 

Ce roman a été pour moi une belle découverte. L’histoire tout d’abord, très complexe et en même temps accessible pour peu qu’on s’en donne la peine. Cette idée que des choix d’Emy pourrait résulter l’ordre ou le chaos est très bien exploitée et vous le verrez, de façon plus originale que ce à quoi on s’attend. Le bien, le mal ne sont ici pas nécessairement antithétiques, en fait ils se complètent même pour former la Statera Mundi et certains veillent au respect de cet état de fait. Le bien ne peut pas être que bien, idem pour le mal. On se questionne beaucoup pendant la lecture et ça aussi c’est un plus. La deuxième belle surprise, c’est l’auteure. Je ne connaissais pas Lucie Gohier mais je peux vous dire que sa plume est très prometteuse. Elle sait attiser la curiosité dès les premiers chapitres. Le fait de découvrir les choses et les événements en même temps que l’héroïne crée un lien de connivence qui perdure tout au long du récit. L’auteure installe une atmosphère étrange, tantôt déroutante tantôt oppressante. L’angoisse monte frénétiquement quand vous croyez comprendre ce qui arrive. Tout cela pourrait paraître surréaliste et pourtant on y plonge totalement. Je ne m’attarderais pas sur le coté romance puisque c’est l’un des principaux enjeux de l’histoire! Je peux seulement vous inviter à vous laisser tenter!





Commentaires

Articles les plus consultés