"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wild
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

vendredi 7 juillet 2017

Rebel Bikers - Tome 1. Auteure : Jean-Louis Stéphanie


Résumé : Chloé Evans fait face à son chagrin comme elle peut. Après la perte de sa mère, son père et elle, décident de tout quitter afin de se reconstruire. Oui, ils aspirent à une nouvelle vie et arrivent dans une nouvelle ville. Mais il se trouve que celle-ci est dirigée par des personnes auxquelles Chloé et son père ne s'attendaient pas. Des personnes qui leur font comprendre qu'ils ne sont pas les bienvenus. Pourquoi Chloé et son père sont-ils traités ainsi ? Que cache cette ville ? Et surtout, pourquoi Tony, le chef du gang des motards la déteste-t-il autant ?





Je tiens à remercier Evidence Editions pour ce Service Presse et pour leur confiance.


💕 Evidence Editions Collection Vénus Dark
💕 Sortie le 13 mai 2017
💕 Lien d'achat epub : cliquez ici / Lien d'achat format papier : cliquez ici
💕 Dark romance


#Mon avis




Ça faisait un petit moment que je ne m'étais pas plongé dans une histoire de Bikers. Encore un univers dont je raffole, avec des héros aux allures de mauvais garçons - dangereux - qui vont vite faire tourner la tête aux lectrices!
Alors quand cet univers est mélangé à une ambiance Dark, quand l'histoire est très bien menée, addictive et quand la plume de l'auteure est aussi captivante cela ne peut que ce finir en coup de coeur!

Après la mort de sa mère, Chloé et son père débarque fraîchement dans un nouvel État dont l'environnement déteint largement de leurs habitudes. Ce déménagement est synonyme de nouveau départ, pour aller de l'avant le père et la fille ont trouvés cette solution radicale car trop de souvenir viennent les hanter dans leur ville d'origine. Même si Chloé est en âge de prendre son envol, elle refuse d'abandonner son père comme son frère l'a fait. Une magnifique complicité les unit et ensemble ils vont tenter de se reconstruire malgré le vide que la femme qui comptait le plus au monde à leurs yeux ne soit plus là.
Chloé et son père vont tenter de se faire une place dans cette petite ville de Caroline du Nord en achetant un bar.
Ils pensaient démarrer leur nouvelle vie tranquillement, sans se douter que les Bikers allaient les accueillir à leur façon.

A peine j'avais commencé ma lecture que je suis vite arrivé à la conclusion que l'héroïne avait un sacré caractère. Elle n'a pas peur de s'affirmer et cela même devant le chef  des motards qui n'apprécie pas beaucoup son franc parlé. Chloé n'est pas de celles qui se font rabaisser, sa haine prend souvent le contrôle de ses paroles mais son comportement risque de lui porter préjudice. Ce n'est vraiment pas malin de se mettre des Bikers à dos, et ça dès le premier jour de son arrivée. Il fallait le faire!!


Son attitude va également lui apporter les foudres de l'arrogant, ténébreux, sexy et dangereux Tony, fils du chef des motard qui est lui même le président de son propre club : Les Rebel Bikers.


Je n'ai pas tout de suite porté Tony dans mon coeur, loin de là. En plus d'être arrogant il s'avère être un sérieux manipulateur mais au fond de lui il dégage quelque chose qui a fait que j'étais impatiente de mieux le connaître. Je voulais savoir qui se caché derrière ce jeune homme intriguant qui va souvent jouait avec nos nerfs et avec ceux de Chloé.

Tony et Chloé ont une relation des plus conflictuelles. J'avais en permanence l'impression qu'ils allaient se sauter à la gorge à tout moment. Ils se provoquent à tout bout de champ, les insultes fusent, et ni l'un ni l'autre ne baisse les yeux lors de leurs disputent. Cela va être assez déstabilisant pour Tony qu'une femme lui tienne tête avec autant d'acharnement!

Avant de se lancer peut-être dans une histoire de rapprochement entre nos deux héros, l'auteure place son ambiance, j'ai lu le récit avec appréhension et j'avais le sentiment que a tout moment les choses pouvaient basculer, comme elles pouvaient évoluer. L'auteure va prendre le temps de nous immerger dans les pages de son livre, elle va placer ses éléments, elle va nous faire découvrir ses personnages et elle va nous narguer avec les secrets et la tristesse qui les assaillent. Tout ceci dans un rythme qui ne perd pas en intensité!

Stéphanie Jean-Louis est une nouvelle auteure, j'ai donc lu son livre à l'aveugle dans le sens où je ne savais pas si elle était du genre à ce que ses histoires prennent une mauvaise tournure inattendue ou si elle était plutôt du genre classique. A plusieurs reprises j'ai donc redouté certains passages, certains m'ont amusé, d'autres beaucoup moins.
Mais vous serez d'accord avec moi pour dire que plus une lecture est vivante plus on devient accro!! 

 Un coup de cœur pour la façon dont l'auteure s'est appropriée cet univers, un coup de cœur pour l'enchaînement des scènes, un coup de cœur pour tout les mystères que renferment l'histoire et ses personnages.
Rajoutez à cela le côté pimenté de la relation conflictuelle des personnages, la répartie de Chloé, la difficulté de percer à jour Tony et sans oublier les doutes qui s'accumulent sur certains personnages trop gentils pour être honnêtes...


Je suis devenue dépendante de cette histoire de motard dangereux et intrigants, je voulais à tout prix connaître les secrets qui tournent autour de cette petite ville, et j'ai redouté que tout les événements mis bout à bout m'emmène vers un dénouement qui risquait de mal finir.


Une histoire mouvementé où dans cette ville de Caroline du Nord il se passe toujours quelques chose, les bikers ne nous laisse pas une seconde de répit et les émotions ne sont jamais loin malgré la présence de ces gros durs.
Et si une tristesse commune arrivait à apaiser la colère qui règne entre deux personnes qui se ressemblent plus qu'elles ne le pensent?



💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖

- Mais bien sûr! Qui va croire que tu as un coeur et des sentiments toi? C'est la blague de l'année!

Là, tout le restaurant se fige. Même Ayden. Il fait face à Tony, mais moi, j'attrape ma parka comme si de rien n'était et je l'enfile.

- Mec, elle n'a pas voulu dire ça, déclare Ayden en se mettant devant moi.

-Putain, siffle Tony entre ses dents. Dis à ta meuf de se calmer, parce que je vais finir par perdre patience!

Je pousse Ayden et me plante devant Tony. Surpris, il recule d'un pas, mais reprend de sa contenance et croise les bras comme pour me défier.
Quelle beauté.
Merde, cet idiot est vraiment magnifique. Ses yeux noirs me jaugent toujours avec cette intensité dont j'ai du mal à me défaire. Quand je m'endors le soir, c'est à ce regard dont je souhaite rêver. J'observe son cobra dans le cou, mélangé à la rose rouge. Il doit posséder encore pas mal de tatouages sous son pull et les voir me plairait beaucoup. C'est impossible, je perds complètement la tête. Et son parfum, je ne suis jamais restée aussi prés de lui pour le sentir, mais là...

- Tu veux dire quelque chose où t'as enfin compris qu'ici c'est moi le boss?

J'ai envie de lui cracher à la figure pour ce qu'il vient de dire. Mais je m'abstiens. Je ne risque pas seulement ma réputation, mais également celle de mon père. Dans ce restaurant, il y a surement des habitués de notre bar. Bien sûr que j'allais parler. Mais son regard m'a troublée.
Heureusement, Ayden me tire par le bras et murmure.

- Viens, sortons d'ici.

- Ouai, reprend aussitôt Tony. Dégage-la de ma vue. Et rejoins-nous après putain, au lieu de jouer au prince charmant!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire