Ténèbres. Auteure : Sandrine Périgois



Résumé : Thriller - 218 pages - Âmes sensibles, s'abstenir ! Ce roman comporte des scènes violentes... à ne pas mettre entre toutes les mains.


Été 1974
Qui est le ravisseur de Caroline ? Que veut cet homme qui la séquestre et tue à petit feu son humanité ? Comment va-t-elle tenter de survivre dans ce huis-clos, bâti de murs d’angoisse, alors qu’elle perd toute notion de temps et que la folie devient sa seule compagne ?
Une véritable plongée dans les abysses pour cette jeune femme qui est loin de se douter que le passé va la rattraper, pour l’anéantir plus encore.
Dérangeante, étouffante, l’histoire de ces deux âmes va plonger le lecteur dans les Ténèbres.
Présentation de la nouvelle Rouge coquelicot (en fin d’ouvrage) :
Un meurtre à résoudre, une intrigue qui pousse les portes de l’au-delà et franchit le seuil de la démence.





Je tiens à remercier les Editions Elixyria pour ce Service Presse et pour leur confiance.


💕 Editions Elixyria Collection Elixir of crime
💕 Sortie le 05 décembre 2018
💕 Lien d'achat vers le site de la ME : cliquez ici / Lien Amazon : cliquez ici
💕 Drame - Suspens - Thriller - Dark Romance ( Roman noir)



#Mon avis
#KELLY

Cette histoire se déroule au cours de l'été 1974
Aucun prologue, aucun préambule, de suite l'auteure nous immerge dans l'environnement très sombre, lugubre et angoissant de son roman. Je tiens à le préciser maintenant,  les âmes sensibles je vous conseille fortement de passer votre chemin car beaucoup des scènes qui sont présentes dans ce livre risque de vous choquer... 
Personnellement j'ai l'habitude des récits noirs mais là, arrivée à un certain stade de l'histoire, mon estomac s'est retourné et j'ai vraiment appréhendé les lignes qui défilaient devant moi. Mon avis final cependant est très bon car l'auteure a su faire de "Ténèbres" une véritable histoire ; l'histoire d'une femme qui va voir sa vie de simple  professeure de littérature disparaître, une femme libre qui va se retrouver prisonnière de la folie d'un homme froid et dangereux..... Jusqu'où sera-t-elle prête à aller pour survivre?

Pour tout vous dire je ne sais même pas dans quelle case classer cette histoire. Thriller? Drame? Dark Romance? - Enfin si on peut appeler cela une romance tant la relation qui est présente dans ce récit est violente, malsaine, obscure ; une relation indéfinissable qui démarre de la plus atroce des manière pour évoluer vers un syndrome de Stockholm vraiment très poussé. Je vais rester discrète concernant le contenu de ce roman, trop en dévoiler risquerait de gâcher l'effet que produit ce genre d'histoire sur les lectrices.

Pour vous mettre dans l'ambiance laissez-moi vous expliquer dans quelles circonstances nous allons faire la connaissance de Caroline, le personnage principal de l'histoire. Entravée, pieds et poings liés, un bâillon sur la bouche, couchée sur un matelas dans un lieu qui ressemble à une cave et totalement nue ; voilà comment se découvre cette femme qui avait pourtant une vie tout à fait normal, sans problème. Comment et pourquoi s'est-elle retrouvée dans ce lieu, attachée, déshabillée, aveugle et muette? C'est son ravisseur qui va répondre à ces questions....
La toute première scène où ce bourreau va montrer une partie de son animosité, j'avoue je ne l'ai pas du tout vu venir. J'étais en train de tourner une nouvelle page lorsque d'un coup la perversité a prit sa place et le calvaire de Caroline a véritablement commencé. Je pense que c'est à partir de ce moment que la folie qui va gagner peu à peu l'héroïne a commencé à s'installer.
Par moment je me demandais si les actions et réactions de Caroline étaient justement dû à cette folie, à sa perdition ou à un courage dissimulé car contre toute attente elle se savait vivante et elle voulait tout faire pour le rester, quitte à se perdre elle-même.

Le scénario de cette histoire est très mystérieux, angoissant et douloureux. Cependant il a le mérite d'intéresser les amoureux du genre roman noir car même si certaines scènes peuvent être très violentes je n'ai pas pu décrocher mes yeux de ces pages noircies par une plume dure et sensible à la fois, une plume que l'auteure a su maîtriser en parlant d'un sujet qui provoque des émotions et sentiments divers. L'auteure a su me captiver dès les premières notes et à aucun moment je n'aurais pu deviner comment tout cela allait se terminer
Sandrine Périgois allait t-elle faire entrer la lumière dans son récit ou bien laisser Caroline dans une pièce sans issue avec une fin fatale pour elle?? Ne connaissant pas l'auteure, impossible de deviner quoi que ce soit et pour tout dire la fin m'a plu comme elle est.

Les pensées de Caroline sont très importantes dans ce récit. On y retrouve ses souvenirs, se qu'elle ressent lorsqu'elle subit la folie de son bourreau, ses espoirs, son imagination et surtout sa conscience. Une conscience qui va jouer un grand rôle dans la captivité de Caroline.

Le bourreau. Je vais parler un peu de lui, et pour commencer pour le rendre plus humain je vais vous dire son prénom : DAVID. Qui est-il? Que veut-il? Ce personnage va faire vivre le pire à Caroline mais pourtant quelques unes de ses réactions, de ses phrases, m'ont perturbé. David est imprévisible, impulsif, ses réactions impossibles de les prévoir à l'avance et lorsque l'on se risque à baisser la garde au moment où il montre un peu plus d'humanité, sa vraie nature n'est jamais très loin et les démons qui le hantent deviennent de plus en plus forts.

Ce roman ainsi que ces deux personnages sont très déstabilisants et troublants. Cette lecture m'a perturbé mais elle m'a également captivé du début à la fin, impossible de m'arrêter avant de connaître la destination finale des héros. Une chose m'a marqué cependant dans ce roman, c'est que même si la violence et l'odeur de la mort planent continuellement entre les lignes de Sandrine Périgois, même si les ténèbres et le désespoir sont omniprésents, la vie y a une place primordiale. Cela m'a sauté aux yeux plusieurs fois et c'est ce qui a rendu l'ensemble beaucoup plus déconcertant. Tout comme l'attitude de Caroline qui m'a déstabilisé en permanence tant cette attitude est confuse et par moment elle devient même aussi malsaine que celle de son bourreau.

Cette histoire a donc une trame totalement immergée dans les ténèbres mais contre toute attente la vie y prend une place très importante. C'est perturbant, violent, certaines scènes peuvent être à la limite du supportable pour certaines lectrices mais le tout est excessivement captivant. Une lecture a ne pas mettre entre toutes les mains c'est certain mais si vous recherchez une histoire sombre, très bien menée et dirigée par une auteure à la plume dure et sensible à la fois, je vous invite à venir vous plonger dans ce roman. 

A la fin de cet ouvrage, vous pourrez y découvrir une nouvelle offerte par l'auteure : "ROUGE COQUELICOT".
Un récit qui nous permet de rester un peu plus longtemps dans l'univers de Sandrine Périgois 😉

Commentaires

  1. Un roman qui semble angoissant et poignant ! Je ne sais pas si je suis curieuse de me plonger dedans ou si j'ai peur de faire face a cette histoire si sombre.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés