"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wilde
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

mardi 19 décembre 2017

STAY Tome 2 - Pour que tu reviennes. Auteure : N.C. Bastian


Résumé : Ce qu’elle redoutait le plus vient d’arriver : Kylian l’a quittée. Gaby ne comprend toujours pas ce qui s’est passé. Leur histoire lui semblait pourtant si intense et si sincère. Pourquoi l’a-t-il abandonnée sans prévenir et, surtout, sans lui donner aucune explication ? Il a beau tout faire pour l’éviter et lui répéter qu’ils ne peuvent pas être ensemble, ses yeux le trahissent : dès que Gaby se laisse approcher par Junior, nouvelle star de l’équipe de basket et dragueur hors pair, elle sent le regard furieux de son ex peser sur elle. Kylian peut bien la repousser autant qu’il veut, Gaby sait que leur histoire n’est pas terminée. Ce qu’elle ne sait pas encore en revanche, c’est comment le faire revenir…




Service presse des Editions Harlequin - HQN, via le Site Net Galley.
Merci à la maison d'édition pour sa confiance 💙


💕 Editions Harlequin - Collection HQN
💕 Sortie le 06 décembre 2017
💕 Lien d'achat : cliquez ici
💕 New Adult



#Mon avis

En découvrant le final du tome 1, c'est frustrée et le cœur en miette que j'avais terminé ma lecture. Une magnifique histoire d'amour a imploser, Kylian a mis un terme à sa relation avec Gabrielle sans que nous ne sachions pourquoi. Ils parlaient pourtant d'avenir, de futur, puis notre héros a progressivement disparu, finissant par abandonner Gaby sans explications valables.

Après des semaines d'attentes, voici donc la suite tant désirée.
Et cela commence dans la douleur....
Deux mois sans nouvelles ; deux mois sans contact ; deux mois de séparation.
Gaby a le cœur déchiré depuis que son beau basketteur l'a quitté brutalement. Leur couple était une évidence, tellement parfait, tellement sincère - mais quelque chose s'est produit et puis plus rien... à part des larmes et une sensation de vide intense.
Aujourd'hui Kylian arrive à Chicago et il va intégrer sa nouvelle équipe, les "Monsters" - là où Gaby effectue son stage dans l'équipe médicale. Souvenez-vous, ceci n'est pas un hasard, cela faisait partie de leurs projets.... 
Kylian et Gaby vont donc être obligés de se côtoyer tous les jours.
Les première questions qui nous viennent à l'esprit sont comment vont se passer les retrouvailles? Plutôt digne d'un conte de fée ou bien laisseront-elles un goût froid et amer?
Gaby va apparaître angoissée et apeurée, rien de plus normal. De mon côté le pic d'appréhension est monté en flèche mais ce n'est que le début car dans ce tome les émotions ne vont pas nous laisser de répit.

D'un premier tome très romantique, l'auteure change d'ambiance nous plongeant au milieu des complots et des secrets de son second tome. Cependant un seul élément ne vas pas être modifié, c'est l'amour que ce porte Kylian et Gaby. Il est fort, étincelant, unique, sensuel..... mais pour l'instant impossible. 
La grande question est pourquoi? Pourquoi Kylian refuse d'être avec Gaby? 
Pourquoi veut-il garder ses distances avec la jeune femme alors que ses gestes et ses regards parlent pour lui, transpirant d'amour et de désir?
Gaby, avec sa détermination et son côté têtu, compte bien découvrir ce qui se cache derrière cette distance qui les fait souffrir tous les deux. Elle ne compte pas abandonner si facilement...

Malheureusement les choses vont se compliquer pour notre héroïne. Une tiers personne va lui faire une proposition - le choix entre accepter et refuser va être très difficile. Ce qui ne devait durer que le temps d'une journée va prendre des proportions beaucoup plus importantes, attisant la jalousie de Kylian ainsi que sa colère. Peu à peu Gaby va perdre le contrôle de la situation.... 

La saga "Stay" est une romance remplie d'amour et de douceur. Dans ce second opus les sentiments éprouvés par Gaby et Kylian sonnent comme une interdiction et si des limites sont franchies, ce qui se cache dans l'ombre risque de leur tomber dessus sans prévenir. 
Si nos héros brisent cet interdit que risquent-ils réellement?
Les questions se multiplient dans "Pour que tu reviennes", l'auteure va constamment jouer avec nos nerfs, notre appréhension et nos émotions. Entre une tristesse qui tiraille les personnages ainsi que leurs moments heureux qui mettent du baume au cœur et leur font garder espoir, N.C. Bastian nous fait vivre un magnifique moment de lecture. Sa plume est douce, sensuelle, émouvante et fraîche. 
Plus on avance dans l'histoire plus la pression va augmenter, et à la fin de ce tome j'ai eu l'impression que tout exploser justement sous cette pression. Des décisions vont être prises et je crains que les choses ne dégénèrent pour de bon - mais c'est surtout la folie d'une personne qui m'effraye ; jusqu'où va t'elle aller?....

Réponse le 21 février 2018.



💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖

Il était là. Quelque part dans l’immense résidence dans laquelle je vivais. Son arrivée avait été relayée par la chaîne CBS Chicago, ainsi que par le journal sportif local.
Entre les cauchemars et les cogitations sans fin, j’avais eu beaucoup de mal à trouver le sommeil ces dernières semaines. J’imaginais sans cesse nos retrouvailles, tantôt magiques comme au cinéma, tantôt horribles. J’étais épuisée mais impatiente de me rendre au stade pour l’ouverture de la saison des Monsters.
Pour le voir. Pour l’affronter. Pour le toucher et peut-être même l’embrasser.
J’exagérais en disant que je n’avais aucune nouvelle, ayant assez vite cédé à la tentation de l’espionnage. Talina m’avait aidée à me créer une alerte Google pour lui. J’étais aussi en contact permanent avec JB, bien qu’il fût dévasté depuis qu’il avait été mis de côté. Je n’avais donc pas beaucoup d’informations sur son rétablissement, excepté ce qu’il en disait dans ses interviews. J’avais développé une obsession inexplicable. Ne pas savoir s’il allait bien, ce qu’il faisait et avec qui, était insupportable. 
Je n’arrivais ni à y croire ni à renoncer.
L’espoir était un sentiment terriblement angoissant, magnifique et vertigineux à la fois. Il nous permettait d’avancer sans jamais savoir si cela nous mènerait au firmament ou dans un gouffre sans fond.
Je l’aimais toujours et je sentais au fond de mon cœur que notre histoire n’était pas finie. Elle était même loin de l’être. Je refusais catégoriquement qu’un point final soit mis à notre relation. Ce goût d’inachevé obsédant allait disparaître. Je ne savais pas si reprendre notre histoire là où nous l’avions laissée était possible. Probablement pas. Peu importe, nous improviserions. Je ne pouvais pas continuer sans lui. J’avais essayé mais c’était comme voir en noir et blanc : la vie avait perdu de ses couleurs, fade, sans saveur.
Nous avions affronté tant d’épreuves ensemble. Je savais, je sentais, que l’amour qu’on avait partagé était réel et puissant. Je ne voulais pas le perdre. J’avais été patiente, il était temps de mettre les choses au clair.
Et je comptais bien faire tout ce qui était en mon pouvoir pour qu’il me revienne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire