"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wilde
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

jeudi 12 avril 2018

Elixir. Auteure : Tasha Lann


Résumé : Âmes sensibles, s'abstenir !
Enlevée, séquestrée, violée, humiliée... Quel avenir lui reste-t-il ? La Dark romance par excellence !
Maïgan Talor, 18 ans, étudiante fortunée récemment arrivée de Shanghai, est enlevée. Convoitée par Gabriel, elle devient Élixir, terrorisée, son âme écorchée vive, sa virginité mise aux enchères. Un client pas comme les autres va poser les yeux sur elle, lui redonnant espoir en la vie... mais n’est-il pas déjà trop tard ?




Je tiens à remercier les Editions Elixyria pour ce Service Presse et pour leur confiance.


💕 Editions Elixyria - Collection Elixir of love
💕 Sortie le 18 février 2018
💕 Lien Amazon : cliquez ici
💕 Dark Romance



#Mon avis


Étant une accro à l'univers de la Dark Romance, c'est sans hésitation que je me suis lancée dans la lecture de "Elixir". Cette histoire vraiment très sombre va mettre en avant une héroïne dont l'esprit va partir à la dérive lorsqu'elle va devenir la victime d'un réseau et surtout d'un homme sans scrupules et sans morale. Des personnages masculins à la personnalité très complexe vont venir compléter cette ambiance Dark tout aussi complexe dont le contenu m'a surprise plus d'une fois autant à cause de la réaction des personnages que dans le déroulement des événements.

J'ai donc démarré ma lecture à la fois euphorique de me plonger dans une vraie Dark Romance, mais j'étais également pleine d'attente et d'appréhension car quand on s'aventure dans ce genre de littéraire il vaut mieux y être préparé.

Voici donc mon avis sur "Elixir" 😉
C'est dans les pensées de Maïgan que nous allons être plongé tout au long du récit. Née d'une mère française et d'un père chinois, cette jolie métisse a toujours vécu dans le pays de son père. Aujourd'hui, à 18 ans, la jeune femme a décidé de changer d'horizon et d'aller s'installer en France, loin de la culture asiatique qui n'est absolument pas faîte pour elle. Changement de pays signifie également changement de nom, Maïgan va donc devenir Mégane et désormais elle va construire sa vie comme elle l'entend. Notre héroïne a toujours été du genre solitaire, fuyant la foule et le moindre contact physique, elle aime simplement s'évader à travers ses livres. Venant d'un milieu très aisé, ses parents ne ce sont pratiquement jamais occupés d'elle, Mégane a été principalement élevé par des nourrices et lorsqu'elle a été majeure papa et maman ont estimés qu'elle était suffisamment grande pour se gérer seule. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles est leur devise et c'est bien triste car ce genre de raisonnement est un des éléments qui ne va pas être d'un grand secours pour Mégane par la suite, bien au contraire. Mais pour l'instant notre héroïne part le cœur léger, une nouvelle vie et de grandes études l'attendent en France et vue son niveau de vie et son comte en banque bien rempli Mégane n'a pas à s'en faire pour l'avenir.

Première étape afin de bien s'intégrer dans son nouvel environnement, participer à la soirée de présentation organisée par sa nouvelle université. C'est accompagnée de sa voisine et qui sait, peut-être nouvelle amie, que Mégane va s'y rendre mais ce qu'elle ne sait pas c'est que ce soir là va marquer le début de son cauchemar.
Tout va commencer par une rencontre idyllique avec le beau et charmant Gabriel, qui apparemment est une des personnes les plus respectées de l'université... mais ne dit-on pas qu'il vaut se méfier des apparences? Mégane aurait mieux fait de ne pas faire confiance à cet homme si vite car au cours de la soirée ce bel homme doux et prévenant va se transformer en un démon effrayant, cruel et agressif qui, en une fraction de seconde, va manipuler Mégane au point qu'elle va se retrouver blessé et totalement vulnérable entre ses mains.

Après seulement deux chapitres l'auteure nous plonge dans le côté obscur de son histoire, et encore ce n'est que le début. Lorsque Gabriel et son sombre réseau vont découvrir que cette beauté eurasienne est une véritable vierge, qui transpire l'innocence et la pureté,  ils vont la considérer comme une poule aux œufs d'or mais cette découverte va également sonner le début de la déchéance pour Mégane.

Ce qui a été le plus dur à cerner pour moi dans cette histoire c'est la personnalité des personnages et principalement celui de Mégane. Au début de son enlèvement elle va être complètement abattu, elle va refuser la situation et tenter plus d'une fois de se rebeller.... quoi de plus normal. Mais au fil des jours j'ai eu l'impression que, résignée, elle paraissait  accepter son sort, se lançant même des défis pour ne pas décevoir Gabriel. Puis par moment sa rébellion revenait en force..... d'un chapitre à l'autre je ne savais pas dans quel état d'esprit j'allais retrouver Mégane - l'auteure en a fait un personnage intéressant et surprenant, surtout lorsque ses "sentiments" vont devenir plus forts pour une personne  dont les agissements ont été sans pitié. C'est donc curieuse et intriguée que j'ai découvert l'évolution d'une "relation" qui a commencé de manière très malsaine il faut le dire. Est -ce que cette romance naît à cause d'un manque de tendresse venant de Mégane qui va se rattacher à ce que lui offre ce "partenaire" ou alors tous ces sentiments sont-ils bien réels? Je me suis longtemps posée la question.....

Deux personnages masculins principaux vont dominer le récit, pour ne rien spoiler je ne dirais rien de plus mais j'ai beaucoup apprécier la façon dont l'auteure a joué avec les rôles, les apparences et les personnalités. L'attirance née là où on s'y attend le moins car dès leur premières apparitions chacun de ces personnages masculins font froid dans le dos autant par leur présence que par leurs actes.
Mélanie va vivre des choses ignobles, la drogue va s'infiltrer dans son quotidien malgré elle et elle va être souvent mise à l'état de poupée de chiffon. Cependant, souvent elle va être complètement lucide de tout ce qui l'entoure et c'est ces moments qui vont vraiment être durs à vivre car Mégane va être conditionné pour ce nouveau monde et si elle n'accepte pas son sort, Gabriel peut la briser en quelques instants.

Justement Gabriel, parlons-en. Ce que je regrette c'est de ne pas avoir eu des chapitres mettant en avant son point de vue. De cruel et violent, parfois son comportement va laisser la place à un homme plus prévenant surtout dans ses moments d’inquiétudes pour Mégane dont l'état va se dégrader parfois dangereusement. J'aurais vraiment aimé savoir ce qui ce passé réellement dans sa tête..... 

L'auteure a été à fond dans cette ambiance Dark qu'elle nous promettait à travers son résumé intrigant. J'ai eu beaucoup d’empathie pour Mégane, mon cœur s'est serré lorsqu'elle subissait sévices, violences et viols. Je n'ai pas pu m'empêcher d'imaginer sa douleur et son impuissance face à cette situation surtout que personne, absolument personne ne va se douter de ce qu'il lui arrive.
Tout au long de ma lecture une question me taraudait l'esprit..... comment Mégane allait-elle se sortir de cette enfer? Et surtout comment pouvait ce terminer cette histoire qui met en scène une femme captive, qui va être obligé d'offrir son corps de toutes les façons qui soient?



💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖


- Réveille-toi!

De vives claques me sortent de mon état comateux sans pour autant me réveiller complètement. Je me sens si mal. Mon estomac se contracte malgré le fait qu'il soit vide.

- Mégane, tu m'entends?

- Oui..., marmonné-je sans trop savoir comment.
- Parfait! Tu vas bien m'écouter, suis-je clair?
Le son de sa voix me préoccupe tant que je parviens à la fixer sans ciller. Il fait toujours nuit et nous sommes visiblement stationnés sur le bas-côté.

- Tu vas être une gentille petite. Plus tu obéis sans broncher, plus ton quotidien sera facile. C'est aussi simple que ça, tu m'as bien compris?

- Quoi? Je... Non... Non!
- Tu crois encore avoir le choix? Tu n'es même plus en France, poupée!
Je sursaute et tente de m'éloigner davantage de lui. Il m'enlace pour me calmer et me colle contre sa poitrine.

- Chut, chut, ça ne sert à rien de s'énerver. Je peux obtenir de toi tout ce que je souhaite, alors autant que tout ce passe le plus aisément possible, n'es-tu pas de mon avis?

- Je ne t'appartiens pas... Laisse-moi tranquille...
D'un mouvement qu'il maîtrise parfaitement, vif comme l'éclair, il attrape une arme dans son dos et me la colle sur la tempe. La sueur froide coule le long de ma colonne.

- Tu vois ce que je disais? C'est moi qui mène la danse, tu n'as qu'à suivre mes pas.

Je me libère de son étreinte sans quitter le revolver des yeux. C'est la première fois de ma vie que je vois une véritable arme à feu. J'acquiesce, lentement.

- Voilà qui est mieux! Maintenant, bois ça.

Il me dépose toujours la même bouteille d'eau sur les genoux. Le flingue pointé sur ma tête, je retire le bouchon en vacillant de tout mon corps. Je parviens à avaler deux gorgées quand il m'encourage à continuer. J'en fais descendre une troisième, mais m'étrangle avec la quatrième et la recrache sur mes cuisses.

- Tes petits airs fragiles de sainte-nitouche vont faire un tabac! Tu es ma poule aux oeufs d'or, chérie!

Il me reprend la bouteille des mains pendant que je m'essuie la bouche de mon avant-bras. Il range enfin l'objet meurtrier, et ses doigts fins parcourent mon visage puis mon cou. Son contact me donne un haut-le-coeur. Il murmure des paroles qui ne sont plus que des tonalités à mes oreilles. Ses lèvres s'imposent aux miennes. Il marque sa propriété. La suite m'échappe. Je sombre à nouveau dans un univers où plus rien n'existe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire