"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wild
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

jeudi 22 juin 2017

Mes pas de velours. Auteure : Karine Vitelli


Résumé : Valentina rêve de faire carrière dans la danse et, pour financer son projet, enchaîne plusieurs emplois, dont celui de danseuse dans un night-club. 
Orpheline, elle a beaucoup de mal à faire confiance et ne veut pas s'attacher. Les barrières qu'elle s'est dressées la protègent mais la détruisent aussi. Son caractère entier va lui valoir de nombreuses péripéties dans le monde mafieux de la nuit. La rencontre avec le ténébreux Hent et l'impitoyable Still font basculer sa paisible existence. 
Elle est loin de se douter que ces deux hommes vont la changer à jamais. 
Va-t-elle se brûler les ailes à tout jamais, sans pouvoir revenir en arrière ?




Je tiens à remercier Mandy et Something Else Editions pour ce Service Presse et pour leur confiance.


💕 Something Else Editions Collection Something NEW
💕 Sortie le 17 mai 2017
💕 Lien Amazon : cliquez ici / Lien Kobo : cliquez ici
💕 Romance Contemporaine



#Mon avis


Je ressors de ma lecture complètement bluffée. Je ne pensais pas que "Mes pas de velours" renfermait une histoire aussi palpitante qui allait me tenir en haleine grâce à tous les événements bons et mauvais qui vont se dérouler. En commençant ce livre rien ne laissait présager que le récit allait passer d'une ambiance agréable à des moments beaucoup plus sombres où le danger fait son apparition. 
Cette histoire est une magnifique pépite, elle évolue comme les pas de danse de Valentina ; tout d'abord elle chauffe son public puis elle lui en met plein la vue.

Valentina, 29 ans, est danseuse burlesque. Contrairement aux autres danseuses elle ne montre jamais les parties intimes de son corps. La danse est la seule chose qu'elle maîtrise, c'est plus qu'une passion, et malgré le milieu dans lequel elle exerce elle privilégie son talent plutôt que de se dénuder. Et ça marche car les clients apprécient grandement  à la fois ses prestations et sa simplicité.
Tout ce passe pour le mieux depuis trois mois dans cet établissement très bien réputé mais la venue imminente du grand patron va un peu l'angoisser.
Appréciera t-il lui aussi les Shows de Valentina?

Pour réaliser son rêve notre héroïne va devoir cumuler trois emplois. Valentina est l'exemple même de la douceur et de la force. Elle ne lâche jamais prise, ne dépend de personne, n'a pas peur des défis et elle n'appartient à personne. Pas de relations durables, juste un "sex friend" prêt à l'emploi qui respecte son choix et qui profite des instants intimes que Valentina veut bien lui offrir.
Le plus gros défaut de cette jeune femme est qu'elle ne profite pas assez de la vie, son grand cœur lui fait faire passer les autres avant elle et elle ne connait pas la définition de " savoir lâcher prise".
En bref elle mène une vie où son rêve lui dicte son rythme et qui, elle l'espère, prendra une autre tournure lorsqu'elle arrivera à atteindre son but.
Mais l'arrivé de ce grand patron ne risque t-elle pas de chambouler toute l'organisation et les espoirs de la jeune femme?

Une rencontre qui démarre mal. L'arrogance contre l'insolence. L'égocentricité contre la simplicité.
Vous allez vous régalez en découvrant la relation entre la timide et explosive danseuse et le torride et impulsif Oliver Hent.....

Une réaction en chaîne va faire prendre des mauvaises décisions à Valentina qui vont la mener dans un milieu effrayant où le danger est bien présent et où en sortir est quasiment impossible...

L'écriture de l'auteure est d'une belle fluidité, très agréable à lire - enfin ça c'était mon avis au début du roman - puis quand les événements commencent à être hors de contrôle pour les personnages, quand le monde qui les entoure va venir se refermer sur eux - là c'était au-delà de agréable : c'était bien deux crans au dessus! 
Étourdissante,captivante, émouvante et passionnée sont les adjectifs qui conviennent le mieux!

Un roman qui est une magnifique découverte, une histoire qui fait vivre à ses lectrices milles émotions à la fois bonnes et mauvaises - mais des émotions que l'on aime ressentir pendant notre lecture et qui quand on les ressent, confirme que l'histoire nous a conquise.
En tout cas moi je le suis et je suis impatiente de découvrir ce que Karine Vitelli nous réserve par la suite...



💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖

- Mesdames bonsoir, je vous demande de vous asseoir afin de toutes vous voir.

Je rabats mes cheveux sur mon visage et rentre ma tête dans mes épaules. Du coin de l'oeil, je distingue qu'il nous examine une à une avant de marcher de droite à gauche avec les mains dans ses poches. Je n'ose pas le regarder, préférant fixer un point au sol.

- Je vous prie de m'excuser pour ce retard, je devais vous rencontrer lors du briefing avec Bob. Mais j'ai eu un léger contretemps. Une jeune femme caractérielle qui voulait à tout prix arriver à l'heure à son boulot, m'a renversé du café sur mon pantalon. J'ai dû rentrer me changer.

Je lève enfin les yeux pour épier sa réaction à ce qu'il vient de dire. Il me fixe intensément avec un sourire insolent. Oh merde!
Il m'a reconnu.
J'aimerai sortir de ce cauchemar, être téléportée à l'autre bout de la terre. Je veux partir d'ici! Mais je suis résolue à l'écouter et à vivre avec cette honte. J'angoissais à l'idée de le rencontrer, celle-ci se transforme en peur, je suis foutue!
Je m'enfonce dans le sofa en espérant qu'il m'engloutisse.

Elsa se retourne vers moi et me chuchote.
- Ne me dis pas que c'est ton homme au costard?

Je lui répond par un hochement de tête. Elle a dû faire le rapprochement avec mon histoire de cette fin d'après-midi. Mon amie reste calme et pose sa main sur ma cuisse pour compatir. Il va me virer, j'en suis certaine. Les autres filles réagissent toutes au motif de son retard. On dirait des poules face à leur coq. Hent les fait taire en levant la main et pose de nouveau ses yeux sur moi. Oh non, je vais mourir, je m'enfonce encore plus dans le canapé.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire