"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wilde
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

lundi 6 novembre 2017

Assassin. Auteure : Clémence Lucas


Résumé : Santa Barbara, Californie.
Le corps de Peter Jenkins est retrouvé, mutilé dans une ruelle. Cela faisait trois mois qu’Azraël n’avait plus sévi, depuis le Dakota où il avait laissé trois cadavres derrière lui. 
Depuis quatre ans, l’Agent Spécial Aymie Dixon traque L’Ange de la mort sans jamais réussir à l’attraper. Pourtant, elle sent au fond d’elle-même qu’elle se rapproche.
Lorsqu’au détour de son enquête, elle quitte Sacramento pour Santa Barbara, elle croise le Dr Isaac Wolfe qu’elle avait déjà rencontré lors de sa première mission.
Entre le séduisant docteur et l’Agent Spécial, l’attirance est réciproque et une idylle commence à voir le jour.
Mais Azraël et ses meurtres planent au-dessus de leur relation et la ramène à la réalité.





Je tiens à remercier l'auteure Clémence Lucas pour ce Service Presse et pour sa confiance.


💕 Auto-édition
💕 Sortie le 17 juillet 2017
💕 Lien Amazon : Cliquez ici
💕 Romance contemporaine - Romance à suspense



#Mon avis

Avec "Assassin", Clémence Lucas se lance dans le genre romance à suspense et je dois dire que le résultat est très plaisant.
Du désir, du sang, des personnalités complexes et dangereuses et un dénouement où les émotions nous serrent le cœur.

Dès le début j'ai été surprise par le prologue, par la présentation que nous fait l'auteure de Isaac et Azraël. En les découvrant j'ai su que cette histoire ne serait pas simple, l'auteure s'est mise au défi de jouer avec ses personnages et leurs démons intérieurs et pour moi le défi est relevé haut la main.
Isaac, lui est le Chirurgien Traumatologue prétentieux et sûr de lui qui ne tient pas en place et qui change d'hôpital très régulièrement. Pourquoi? Ha ça c'est à vous de le découvrir 😉 
Azraël, surnommé l'Ange de la Mort par les autorités. Un assassin qui torture et tue de façon méthodique et cruelle ses proies. La particularité d'Azraël est qu'il n'élimine pas n'importe quelle personne au hasard. Ses victimes sont des tueurs d'innocents, des violeurs, des dealers, des pédophiles... aux yeux d'Azraël tous ceux qui meurent entre ses mains ont mérités leur sentence, et cela fait des années qu'il exécute ses propres jugements. Cela fait également des années qu'il se fait traquer par l'agent spécial du FBI Aymie Dixon, il arrive toujours à lui filer entre les doigts. Personne ne sait à quoi Azraël ressemble, ni quel est exactement son profil psychologique, mais Aymie sait qu'un jour ce redoutable tueur en série fera une erreur et à ce moment elle sera là pour l'arrêter ou bien pour le tuer.

L'auteure nous fait donc pénétrer dans un premier temps dans une ambiance qui ressemble à celle d'un Thriller puis elle va intégrer à son histoire, par l'intermédiaire du médecin sexy, une attirance et un désir impétueux que les personnages ne vont pas pouvoir contrôler. C'est impulsif et risqué mais pour le Docteur s'est une brèche lumineuse dans son monde très sombre.


Un véritable jeu dangereux va se mettre en place, plusieurs personnalités vont être concernées et aucune erreur ne sera possible. La règle est de ne pas relâcher sa vigilance au risque que l'étau ne se resserre dangereusement.
Alors vous vous demandez sûrement de quel personnage je parle, pourquoi un jeu dangereux va se dérouler autour de cette attirance?? Même réponse que tout à l'heure, c'est à vous de le découvrir!
Personnellement je me suis juste fiée au résumé avant de me lancer dans ma lecture, je n'ai lu aucune critique ni aucun commentaire concernant le contenu de l'histoire et c'est ce qui a rendu ma lecture encore plus fascinante car j'ai pu découvrir par moi-même dans quel univers Clémence Lucas s'était aventurée et j'ai vraiment adoré. C'est pour cette raison que je ne vous dévoilerais absolument rien 😁


L'intrigue est bien menée, entre perte de contrôle, actions imprévisibles et des personnages à la fois perdus, troublés, pertinents et lucides, l'auteure nous fait découvrir une histoire mouvementée. Et au niveau de la romance c'est la même chose. Celle-ci est impossible mais intense et la question inévitable qui restera tout au long de la lecture sera Comment tout cela va se terminer?

Clémence Lucas m'a captivé avec son récit, je connaissais l'auteure dans un style de romance plus traditionnelle mais là elle m'a agréablement surprise en se lançant dans quelque chose de plus sombre. Son mélange des genres fonctionne très bien et grâce à sa plume simple et fluide les lectrices peuvent entrer dans l'histoire instantanément. 



💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖 

Ce putain de Psychopathe commence sérieusement à mettre mes nerfs à rude épreuve! A chaque fois qu'avec mon équipe, nous pensons nous rapprocher de l'Ange de la Mort, celui-ci se volatilise sans laisser de trace derrière lui.

Ce type est un mystère.

Depuis que je suis sortie avec les honneurs de Quantico et que j'ai intégré l'équipe du FBI de Sacramento, j'ai été assignée au dossier "L'Ange de la Mort" -  comme a été surnommé le dernier tueur en série toujours dans la nature. Pourquoi ce nom? Tout simplement car il s'est révélé que toutes les victimes avaient une particularité, celle d'être impliquées dans la mort d'autres personnes.

Alors même si ce psychopathe pense qu'il rend justice, je crois sincèrement que c'est bien plus profond que ça. J'ai passé d’innombrables heures à étudier cet homme sans jamais avoir réussi à l'identifier. Tous ses meurtres sont méticuleux, ses victimes sont soigneusement lavées à la javel pour effacer les traces avant d'être rhabillées, les blessures sont nettes et précises, les corps sont toujours déposés dans des endroits stratégiques - souvent en rapport aux victimes vengées - et jamais il n'a commis d'impair. Nous ne savons pas exactement à combien s'élève le nombre de ses victimes mais à ce jour, nous en avons dénombré vingt-six en huit ans. Au fond de moi, je suis sûre que ce chiffre est bien loin de la réalité et cela me terrifie.
Oui, je sais, je suis un Agent spécial du FBI, je ne devrais pas avouer que ce type me fou la trouille mais c'est la vérité. Qui sait combien de personnes il va encire tuer jusqu'à ce qu'on l'arrête?
Du moins, si on y arrive à jour.

Non, il fera une erreur. Peut-être pas aujourd'hui, ni demain ou encore la semaine ou le mois prochain, mais un jour, il commettra une faute et on l'aura. Les criminels font toujours une connerie soit parce qu'ils ne font pas attention - dans ce cas là, il s'agit plutôt d'amateurs - soit parce qu'ils sont trop confiants. Dans tous les cas, un jour ou l'autre L'Ange de la Mort fera une boulette et je me ferai une joie de l'arrêter ou de lui mettre une balle dans la tête.
Les deux cas me conviennent très bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire