Damien de Katja Lasan


Résumé : Résumer mon histoire ? Impossible ! T'aurais l'impression de partir en apnée pour un monde que tu crois connaître, alors qu'en réalité il t'échappe.

Je pourrais bien te dire : "C'est l'histoire d'un mec...", mais ça, c'est déjà pris. Ou : "Il était une fois...", seulement, ça n'a rien d'un conte. Dans un conte, faut un prince charmant, ou au minimum un crapaud. Moi, j'ai juste une bande de potes fidèles, mes grattes et ma moto.

Non, mon histoire ne se résume pas. Elle s'écoute et elle se vit, comme un bon vieux disque d'Elvis ou un solo endiablé de Slash !

Ouais... Ma vie c'est juste un gros bordel rempli d'accords, de riffs et de rock'n'roll. Et si vraiment je devais la résumer, un seul mot suffirait : Yeapaaaah !



Je tiens à remercier les Editions Cyplog pour ce Service Presse et pour leur confiance.


💕Editions Cyplog
💕Sortie le 26 mars 2020
💕Lien Amazon : cliquez ici
💕Romance contemporaine


#L'AVIS DE CANDICE

En quatrième de couverture nous sommes prévenus: « Non, mon histoire ne se résume pas. Elle s’écoute et elle se vit. » 
J’ajouterai qu’elle se lit, s’anime et se personnifie. 
Je ne saurais dire mieux, je vais donc juste vous parler de lui: Damien. Jeune homme de 23 ans, guitariste du groupe de rock Dark Moon, Damien est un hypersensible, un hyperactif qui brûle sa vie par les deux bouts, Lucifer veille sur lui... Probablement surdoué, potentiellement bipolaire, il est unique et atypique mais tellement attachant et tellement... lui! 

J’ai rarement été touché à ce point par un personnage, masculin qui plus est. À fleur de peau en permanence, il ne sait vivre que dans l’excès, seule manière pour lui de se sentir vivant. Borderline bien souvent, sa personnalité est très complexe. Son mal-être est immense et pourtant c’est une perle avec ses proches. Sincère et vrai en amitié, il voue aussi une admiration sans borne à sa mère. Il pense ne jamais être à la hauteur. Il ressent tout de façon exponentielle, le moindre accroc, la plus simple des émotions, il la vit à la puissance dix, dix mille je dirais même... 

Sa vie n’ayant jamais été un long fleuve tranquille, je vous laisse imaginer l’intensité des choses. Il peut tout autant passer pour un prétentieux que pour le comique de service. Son humour est décapant et un brin cynique. J’ai eu des fous rires mémorables pendant cette lecture! Et inutile d’essayer de me justifier, je suis juste passée pour une folle en pleurant de rire avec un personnage fictif! Damien est par moment complètement déjanté (regardez simplement les titres des chapitres et vous aurez une petite idée.)
Son cerveau part en vrille toutes les deux minutes. Il a des conversations (avec lui-même ou les autres) qui passent du coq à l’âne sans transition aucune. Je confesse que je fonctionne sur le même principe, je n’ai donc pas eu de mal à suivre. Je conçois que ce soit déroutant, on me dit d’ailleurs souvent d’éviter de commencer mes discussions dans ma tête parce qu’il manque toujours le début et qu’on ne comprend rien... 
En fait il n’y a pas forcément quelque chose à comprendre et c’est tout l’intérêt. Une pensée parfois chaotique qui n’a pas la logique du commun des mortels certes, mais dans le cas de Damien c’est juste beau! Il a aussi une face sombre, des secrets et bien des démons. Toujours dans l’extrême, il peut aussi s’enfoncer dans l’autodestruction, quelle que soit la méthode. « Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse » pourrait être le mantra de Damien, « soigner le mal par le mal » aussi... 

C’est dans ses phases les plus torturées qu’il est le plus bouleversant, personne ne sait comment faire pour l’empêcher de se noyer. Cette impuissance prend littéralement aux tripes, le cœur dans un étau qui se resserre, il faut attendre qu’il remonte la pente. Là j’ai pleuré tout court... 

La plume de l’auteure est fascinante, je suis bien incapable de la décrire en quelques mots. L’écriture est à l’image du héros, de véritables montagnes russes d’émotions et d’intensité et de puissance. Katja Lasan parvient à faire prendre vie à son personnage et nous faire entrer dans les méandres de sa pensée, dans le tumulte de son âme. Damien est à lui seul l’histoire. 
Un roman passionné et passionnant qui illustre à merveille l’adage « sex, drug and rock’n roll » et pas n’importe quel Rock, le vrai, le légendaire, le meilleur du meilleur! Et si Damien ne vous a pas convaincu, rien que pour la playlist ce roman vaut le détour. 

Longue vie à Damien, longue vie au Rock, Yeapaaaah!!!


Commentaires

  1. après Alice et Fred ,j attend Damien avec impatience ! et j espère une suite avec LUC . une passion m a prise pour tous ses personnages
    addiction totale !!!

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés