"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wilde
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

jeudi 19 octobre 2017

La dernière page. Auteur : Hollow West


Résumé : Les réponses ne se trouvent jamais là où on les cherche...

Vous croyez tous tenir les rênes de votre existence. 
Être les maîtres absolus de votre destinée. 
Les décideurs exclusifs de vos actions. 

Et si je vous disais que tout ça n’est qu’illusion ?

Que vous, comme moi, n’avons aucune influence sur les évènements qui surgissent dans votre vie ?
Que vous n’êtes que des pions sur un grand échiquier, des marionnettes. Je délire, penserez-vous certainement…

Laissez-moi vous raconter mon histoire, peut-être alors changerez-vous d’avis…





Je tiens à remercier l'auteur Hollow West pour ce Service Presse et pour sa confiance.


💕 Auto-édition
💕 Sortie le 11 août 2017
💕 Lien d'achat : cliquez ici
💕 Romance - Suspens



#Mon avis

Dans cet ouvrage un homme va nous raconter son histoire. Il va nous raconter et nous prouver que nous ne sommes pas les maîtres de notre existence. Il va nous montrer que malgré ce qui nous pouvons penser nous n'avons aucune influence sur les événements et les actions qui façonnent notre vie.
Intriguant vous ne trouvez pas....
Alors que cache ce récit au résumé très mystérieux?
Je me suis jetée à l'aveugle dans "La dernière page", ne sachant absolument pas dans quel genre littéraire j'allais atterrir, ma curiosité l'a tout simplement emportée. Et vous savez quoi?? J'ai fais une superbe découverte! Ce livre est une vraie surprise, un mélange de romance et de suspens - une histoire originale et déstabilisante qui fait vivre à ses lecteurs une lecture unique.

Bon allez, sans trop en dévoiler je vais vous donner quelques détails sur les personnages et sur le début du récit, mais vraiment un petit peu car je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de découvrir ce que cache l'univers de Hollow West.

Roman est un homme à femme. Il les aime, aime multiplier les conquêtes, aime leur procurer du plaisir. 
Vu de l'extérieur il pourrait être considéré comme un goujat qui utilise les femmes pour son bon plaisir mais pour Roman ce n'est pas du tout ça. De son point de vue il les respecte, si il les blesse ce n'est pas intentionnel, il profite à fond de ses charmes et ne s'en lasse pas.
Mais sa règle numéro 1 est bien celle du séducteur typique : ne jamais passer plus d'une nuit avec la même femme et ne pas répondre à leurs appels incessants qui suivent cette nuit.
Il aime la perfection, il aime la fraîcheur des femmes qui prennent soin d'elles et leur façon de séduire les hommes sur le moment, mais c'est tout. Les matins avec le maquillage qui coule et les vêtements froissés ce n'est pas pour lui. 
Roman est redoutable, il plaît il le sait et en profite. Ha oui et son visage c'est sacré, une marque, un bouton et c'est la panique!
C'est bon vous avez cerné le personnage?? 

Au cours d'une soirée une femme va attirer l'attention de Roman, mais ce n'est pas comme d'habitude. Cette personne va fasciner notre héros, puis en un battement de cil hop elle va disparaître.
Qui est cette jeune femme qui, avec sa simple présence, va hypnotiser Roman?

Alors vous vous dîtes certainement que cette histoire est une simple romance rien de plus. Je vous arrête tout de suite vous êtes loin de la vérité!
'La dernière page" est une de ces histoires qui déroute les lecteurs, qui les laisse pantelant. La base du récit part sur une attirance, comme un coup de foudre, mais l'auteur va tellement bien mener sa barque que l'on va se retrouver entre suspens et questionnement ne sachant absolument pas où cela va nous mener. En fait c'est comme ci Hollow West nous donné la main et nous emmené simplement dans son imagination d'auteur, et nous, lecteur, on ne peut que le suivre en toute confiance tellement son histoire est troublante et captivante.

Le héros nous est parfaitement bien présenté tandis que la femme que nous pouvons considérer comme une héroïne va avoir une personnalité très secrète à tel point que même son nom ne va pas être parfaitement défini.
Roman, depuis cette rencontre, va voir certaines de ses habitudes s'évanouir, il va paraître de plus en plus étrange, déconcentré et distrait - complètement perdu.


Un conseil soyez attentif, chaque détail peut avoir son importance, faisant augmenter nos doutes et nos questions....

Cette histoire attise à la fois notre intérêt et notre curiosité. Je ne pensais pas qu'un tel titre et qu'un tel résumé renfermaient un récit mélangeant plusieurs genres qui se lient parfaitement et l'auteur maîtrise ce mélange sans fausses notes. Une histoire qui peut convenir aux habitués de romance tout comme à ceux qui préfèrent les livres plus énigmatiques dont la fin est impossible à deviner - une histoire mystérieuse jusqu'à la dernière ligne.

Vous l'aurez sans doute compris j'ai adoré ma lecture, parfois se lancer dans un livre sans savoir où on va se retrouver ça a du bon. J'ai fait entièrement confiance à l'auteur et je ne le regrette pas un instant.


Et vous vous laisserez-vous tenter?
Un conseil, faîtes comme moi, écoutez votre curiosité 😉



💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖

J'effleurai la cavité qui s'était creusé entre sa clavicule et sa nuque.

- Une symétrie si parfaite...

J'y versai trois larmes de Martini. Le liquide se logea dans le creux de son épaule. Sonia observait ma manœuvre, fascinée. J'aspirai le liquide puis plaquai ma bouche contre la sienne. Le Gin frétilla sur nos langues enfin réunies.

- Alors, murmurai-je tout en lui caressant la nuque, comment peut-on prétendre que l'Homme n'est pas divin...

Elle me sourit et je sentis ses lèvres vibrer sur les miennes. Je répondis à son assaut quand mon regard, qui s'était distraitement aventuré dans la pièce, s'accrocha à une fille au fond de la pièce.
Elle se trouvait près d'un abat-jour, et griffonnait sur un carnet. Un drôle de sentiment me noua l'estomac. C'était comme si j'avais eu conscience de sa présence, avant même de l'avoir vu.
Mécontente de ma distraction, Sonia me fit pivoter et colla à nouveau sa bouche à la mienne. Je répondis mollement à son baiser tout en cherchant l'étrangère. Mon cœur fit un saut dans ma poitrine quand je vis qu'elle me fixait. Je m'écartai de Sonia, qui s'agrippa à moi comme un capitaine à son bateau en dérive. L'étrangère portait une robe rouge près du corps et des talons aiguilles. Ses lèvres étaient maquillées d'une couleur similaire. Une chevelure noire aux reflets prune ondulait sur son épaule. Frank Miller avait ouvert son univers et une de ses créatures lui avait échappé. Son carnet et son stylo pendaient à présent au bout de ses doigts. Elle inclina légèrement la tête, et j'eus l'impression, par ce mouvement, qu'elle se glissait sous ma peau. Un creux se fora dans ma poitrine.
J'étais là, sur le sofa, avec Sonia qui me bavait dans le cou et cette belle étrangère qui m’hypnotisait. J'avais envie de repousser ma conquête pour la rejoindre, mais j'étais incapable de bouger. Elle cogna son stylo contre son front dans un geste qui me sembla être une salutation. Peu habitué à ce genre de manifestation de la part de mon muscle cardiaque, j'en restai confus.

1 commentaire: