"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une" - George R. R. Martin
"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder..." - Oscar Wilde
"Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler" - Victor Hugo

jeudi 18 janvier 2018

L'empreinte du passé. Auteure : Ninon Amey


Résumé : "La vie nous réserve parfois bien des surprises!"
Camille est une jeune infirmière qui partage son temps entre son travail à l’hôpital et ses visites à ses grands-parents : Émile, qui vit seul dans son petit appartement, et Suzanne, atteinte de la maladie d’Alzheimer et placée dans un centre adapté.
En quelques mois, son existence va être totalement bouleversée : belle rencontre, chagrins, révélation de secrets de famille…   
Cette histoire est une fiction librement inspirée de la découverte, en septembre 2016, d'une lettre d’amour datant de 1922 dans un bâtiment en chantier à Nice. 
L’auteur de cette lettre, Antoinette, écrivait à son amour, Ernest.





Je tiens à remercier l'auteure Ninon Amey pour ce Service Presse et pour sa confiance.


💕 Auto-édition
💕 Sortie le 06 novembre 2017
💕 Lien Amazon : cliquez ici
💕 Romance contemporaine



#Mon avis


Cette histoire aurait pu être vraie. D'ailleurs l'auteure s'est inspirée d'un fait réel pour écrire ce beau roman ; une lettre d'amour découverte en 1922 à Nice, où une certaine Antoinette exprime son amour pour son Ernest. Dans cet ouvrage le nom des personnages a été changé mais les mots qui figuraient dans cette lettre ont réveillés l'imagination de l'auteure qui a réussi à m'émouvoir avec son histoire pleine d'amour, de coïncidences et de secrets de famille profondément enfoui entre les murs et dans les mémoires.


Le personnage principal de cette histoire est une jeune femme au nom de Camille, infirmière polyvalente à l’hôpital de Lyon. Son métier elle ne l'a pas choisi ; disons plutôt que ce choix de carrière lui est venu naturellement comme si être infirmière était une suite logique pour son avenir.
Camille est une acharnée de travail et en plus de son emploi du temps bien rempli elle rend visite plusieurs fois par semaine à sa grand-mère, Suzanne, atteinte de la maladie d’Alzheimer. Ces moments sont synonymes d'angoisse et d'espoir pour notre héroïne. Suzanne va t-elle la reconnaître? Va t-elle être totalement lucide lors de ces visites?

Le couple que sa grand-mère forme avec son mari est pour Camille un modèle d'amour, elle les envie autant qu'elle les admire. 
Camille est célibataire et se plaît très bien comme ça. Le sentiment d'amour est trop douloureux, il peut vous briser le cœur instantanément, donc pour éviter de souffrir elle préfère éviter les relations sérieuses.
Puis vient le moment du petit coup de foudre du patient pour son infirmière. Un patient séduisant mais qui doit demeurer immobile et grâce à sa sincérité, à la façon dont il va mettre son cœur à nu et à des discutions tardives, le jeune homme va réussir à envoûter l'esprit de Camille.... ce qui va profondément agacer la jeune femme.
Et c'est là que leur histoire commence..... une histoire qui va les emmener dans les profondeurs d'un secret de famille à la fois magnifique et triste. Lorsque celui-ci va être révélé, petit à petit, j'ai été profondément touché par les personnages du passé cités dans les souvenirs. 
L'amour inconditionnel, l'amour qui survit au temps et au drame, ce sentiment véritable fait intégralement partie de cette histoire et cela a réveillé mon côté fleur bleu 💙 
On rêve toute de vivre ce genre de chose!
Et si Camille suivait la même voie que ses ancêtres et se laissait piéger par ce sentiment qu'elle craignait tant?

Dans "L'empreinte du passé" nous allons rencontrer des femmes fortes, dévouées et douces. Entre 1919 et 2016, nous allons découvrir leurs vies, et j'ai été complètement captivé par leurs histoires. La plume de l'auteure est très attractive et j'ai été conquise par ce concept de nous faire voyager entre le passé et le présent nous faisant découvrir deux magnifiques histoires d'amour séparées par près d'un siècle. Lorsque le récit est bien mené, et si la plume arrive à me transporter je raffole de ce genre de roman et ici c'est tout à fait le cas. Cette auteure est donc une très belle découverte autant pour sa plume que pour son imagination! Le fait de savoir que tout ce qui est raconté a été inspiré par un fait réel rend l'ensemble beaucoup plus touchant. Au cours de ma lecture j'ai eu des frissons, les personnages m'ont vraiment ému et j'en ai même eu les larmes aux yeux car j'avais réellement l'impression que ce que je lisais était réel... 

Pour finir je dirais que j'ai vécu une belle - non une superbe lecture. J'y ai découvert des histoires d'amour éternelles qui m'ont fait voyager à travers le temps et qui m'ont fait ressentir de vraies émotions. 
Une belle découverte 💜💜



💖💖💖 EXTRAIT 💖💖💖

Paul sourit, et Camille ne put s'empêcher de le trouver charmant.

- Quand il me parlait de sa rencontre avec ma grand-mère, mon grand-père disait toujours : "Ça ne se commande pas ces choses-là". Je n'avais jamais compris ce qu'il voulait dire jusqu'à ce que vous entriez dans ma chambre, il y a exactement 6 semaines. Je sortais à peine de toutes ces opérations, j'étais plein d'hématomes, et pourtant j'ai tout oublié dès l'instant où je vous ai vue. Et puis ensuite, j'ai eu l'occasion de vous observer. Non seulement vous êtes très belle, mais vous êtes douce, patiente,  gentille, aimable, polie, serviable...

- Arrêtez! le coupa Camille, qui était écarlate. Ça suffit!
- Désolé, murmura Paul.

Camille posa la main sur la poignée de la porte. Avant de sortir, elle se retourna. Paul la regardait toujours de son regard triste. Elle prit une grande inspiration avant de lui poser la question qui lui brûlait les lèvres.

- Pourquoi dites-vous que vous n'avez aucune chance? 

De nouveau, il eut ce petit rire ironique.
- Vous m'avez regardé? Je comprends que vous ne vouliez pas d'un handicapé comme moi, qui ne peut même pas bouger d'un millimètre sans risquer la paralysie!

- Vous voyez, vous ne me connaissez pas! répliqua-t-elle, fâchée, en se rapprochant de lui. Je vais vous dire le fond de ma pensée : non seulement rien ne sera possible entre nous pour la simple et bonne raison que je suis infirmière dans ce service et que vous êtes mon patient - je ne pense pas que ce soit autorisé niveau ethnique - mais en plus, et surtout, je ne voudrais absolument pas d'un homme qui dit des bêtises aussi énormes et qui n'arrête pas de se plaindre de son sort! Il y a pire que vous, vous savez! Vous deviez vous estimer encore heureux d'être encore en vie!

Sur ces mots, elle sortie de la chambre, laissant un Paul totalement ébahi par sa réponse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire